CINDY SHERMAN AU MOMA

NEW-YORK : Rétrospective Cindy Sherman au MOMA.

Réunissant plus de 170 photographies, la rétrospective Cindy Sherman qui ouvre le 26 février au MOMA, retrace la carrière de l’artiste à partir des années 1970 jusqu’à nos jours.

Cette rétrospective est tout à fait exceptionnelle : seront mis en évidence les oeuvres clés de l’artiste, y compris la série révolutionnaire «Untitled Film Stills» (1977-80) du début de sa carrière internationale, images en noir et blanc qui présentent l’artiste dans les stéréotypes de rôles féminins inspirés par Hollywood des années 1950 et 1960, du film noir, et des films européens d’art et d’essai, ainsi que ses portraits d’histoire (1989-90), dans lesquels l’artiste pose en aristocrate, ecclésiastique ou fermière à la manière des tableaux de maîtres anciens. De même, la série des portraits de 2008, où la représentation du vieillissement dans le contexte des obsessions contemporaines pour la jeunesse et le statut social, est-elle bien mise en lumière, permettant d’aborder l’art de Sherman dans toute sa diversité et sa complexité.

Cindy Sherman (1954) est certainement l’une des artistes les plus importantes et influentes de l’art contemporain. Tout au long de sa carrière, elle s’est attachée à présenter une exploration éloquente et souvent provocatrice de la construction de l’identité contemporaine et de la nature de la représentation, s’inspirant pour cela des stéréotypes en oeuvre dans les images de films, de la télévision, de magazines, ou d’Internet, jusqu’à histoire de l’art et son iconographie qu’elle décrypte pour nous. Ce travail sur son propre modèle a plus de 30 ans, Cindy Sherman s’étant capturée dans une gamme infinie de formes et de personnages, assumant tous les rôles : photographe, modèle, maquilleuse, coiffeuse, styliste, costumière etc. Avec son arsenal de perruques, de costumes, le maquillage, les prothèses et les accessoires, Sherman a habilement modifié son physique pour créer une multitude de tableaux et de personnages fascinants qui interrogent la société et ses représentations contemporaines.

L’exposition explore donc les thèmes dominants de la carrière de Sherman, y compris l’artifice et la fiction, le cinéma et la performance, et une quantité de thèmes de prédilection comme l’horreur et le grotesque, ou le transgenre. Mythe, carnaval, conte de fées, rien n’échappe à la photographe, pas plus que ses interrogations sur la différence des sexes et l’identité de classe. Sont également présentés les dernières séries de Cindy Sherman, comme ses fresques photographiques de 2010, qui sont pour la première fois présentées au MOMA.

Enfin, en complément de l’exposition de ses photographies, Sherman a choisi une série de films dans la collection du MoMA, qui seront projetés dans les salles du musée durant l’exposition. Et bien sûr, une publication majeure accompagne l’exposition.

Rétrospective Cindy Sherman / MOMA / 26 février > 11 juin 2012.

Tous visuels Copyright Cindy Sherman et MOMA / NEW-YORK 2012

About these ads

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s