ON THE ROAD # 05 : PETITE PEREGRINATION EN PROVENCE DANS LES SALLES ALTERNATIVES

On The Road (With Truck) #05 par Pascal Salles: Les petites routes, les salles alternatives, les "petites" scènes et les festivals de campagne… Tout ce qui intéresse notre chroniqueur ambulant et son camion bleu dans une France des champs, à découvrir chaque mois avec "On The Road"…

Durant le mois de juin, notre chroniqueur et animateur de cette rubrique nomade, Pascal Salles, avec sa compagne et son camion bleu amateur de chemins vicinaux et de beaux prés à vaches, s’est penché sur quelques scènes de campagne en Provence, où la musique et la bière coulent de source, en toute quiétude… Histoire de confirmer son goût pour les interstices, le hors-champs, bref tout ce qui fait le bonheur d’une expérience culturelle bucolique et désaxée, bien loin des grands raouts médiatisés… Chronique :

Vendredi 01 juin

… Si vous suivez mes aventures, vous avez entendu parler du Bocal à sauce à Apt. Ben juste à coté, il y a le Vélo Théâtre. Petite salle avec une programmation intéressante tenue par deux passionnés. Donc quoi de mieux pour commencer ce beau mois de juin que d’aller y faire un tour. D’autant plus que ce soir il y a les bringuezingues du Maxi Monster Music Show. Pas d’à priori, je ne sais pas ce que je vais voir. Entrée coté cours (j’ai bien fait de réserver c’est bondé et ça vient de tout le Sud), des tables, un bar et déjà une idée plus précise de ce dont il retourne… Billetterie, bar, entrée, partout… un zombi, une sorcière, là un vampire, tiens un bossu édenté inquiétant… Entrée dans le hall, petite boutique des horreurs, il y a même une photo du papa de la gonzesse (???) Marine dans leur musée. Moi, installé à même le sol au raz de la scène pour les photos… Ca commence… Décollage.

Du rock, du Rag, du musette, de la musique non identifiée, de la mise en scène, du jeu d’acteurs, du comique, du dérisoire qui vous touche. Rien n’est trop pour la chanteuse barbue qui irradie et vous mène par le bout des yeux et des oreilles. Guitaristes allumés et inspirés, contre-bassiste lunaire, pianiste solaire, batteur musclé et ce drôle de bout de femme cul de jatte inquiétante sur sa caisse à roulette. J’ai vu le batteur soulever un énorme morceau de métal à la force de ses bras, la contrebassiste perdre un des siens sur scène après avoir été tuée malencontreusement par la guitariste vampire d’un coup de pistolet et essayer de récupérer son membre alors que ses camarades jouaient à se l’envoyer, les musiciens se saouler la gueule pendant que la chanteuse était allé faire un tour back stage, le guitariste hindou léviter sur son pouf et même ; je dis bien même, Miss Gabrielle interpréter Nuit d’Amour à Monte-Carlo… Alors si jamais vous pouvez entrer dans leur boutique, ne vous en privez pas, contrairement à mes craintes au début, j’en suis sorti entier.

Samedi 02 juin

… On les avait vus il y a peu et on les revoit ce soir un peu par hasard, je parle de Eye & Ear avec leur électro-pop… Salle plus grande, vraie scène, une régie son & lumière… Ils ont perdu un batteur par rapport à la dernière fois et je ne suis pas sur que le bassiste soit le même. Voilà pour les présentations. A l’époque j’avais trouvé ça plutôt sympa et écoutable, des mélodies intéressantes, une vraie présence. A l’époque, ils avaient l’air de s’amuser, de jouer pour les autres et pas pour poser… Désolé les gars, je ne sais pas pour les autres mais pour moi le compte n’y est pas ! Bref, un groupe qui se cherche encore ou qui n’arrive pas encore à gérer trop bien la scène. Entre clop dehors, bière au bar, clop dehors, bière au bar… Un des appareils photos avec les photos de la veille disparaît de nos mains… Introuvable… Vous n’aurez pas de photos des Maxi Monster Music Show.

Mardi 05 juin

… Un concert à ne pas manquer ! «Back to no future !». La Cimenterie a eu la bonne idée de programmer un concert des PolyKarpa y sus Viciosas. Un groupe de trois Colombiennes qui se définit comme Punk Anarcho-féministe. Ben la définition est bonne. Gros son, énergie brute, pas de fioritures ni de complexes. Les textes de leurs chansons dénoncent la condition féminine dans un pays ou les keufs ne sont pas complexés eux non plus, parlent de la vie (et la mort) des jeunes Colombiens qui refusent le système… Bon, je ne vais pas faire le faux cul avec les mélodies, je vous dit que c’était du punk old school… Petite ombre au tableau, la guitariste attitrée du groupe est remplacé par un guitariste (bon aussi) car l’ambassade de France à Bogota a refusé son visa.

Sympa la France, merci. Comme quoi quand on vote, on délègue nos choix à d’autres…

Sinon, juste avant PolyKarpa, il y avait Box of Bratz (des Français, ils sont au complet). Ben là pareil, ça fait pas dans la dentelle. Gros son aussi, Il se passe des choses sur scène avec trois fois rien de lumière, ces quatre jeunes l’on joué très pros. Mis à part un léger flottement entre chaque morceau, ce qui fait un peu retomber la pression, ils sont capables de chauffer une salle à blanc. Hé les salles de concerts, prenez des risques, programmez les. (Non je ne les connais pas).

Dans l’ensemble, bonne soirée et puis entre nous, ça fait du bien de revoir et d’entendre des Gibson-SG…

Samedi 16 juin

… Le village de Villeneuve (04) a décidé de capter tous les fêtards du département… Ils ont programmé la fête de la musique une semaine avant le monde entier (on est dans le sud…). Un peu obligés d’y aller pour voir. Grosse prog en nombre, des concerts sur deux scènes de 17h00 à point d’heure… Dans l’ordre, les Junky Monkeys, Blown off soul, Mr Brown & le Libanais, Mon vier, Les frères Parish, La Cie Cuanol, Pablo y el cuarteto Cubano. Alors on n’est pas restés jusqu’à la fin parce-que… Mais pour Junky Monkeys et Les frères Parish, vous pouvez y aller si vous avez l’occasion. Voilà, c’est fait… L’autre soir, j’ai discuté entre deux scènes à la Cimenterie et quelqu’un m’a dit «il faut à tout prix aller voir le Ioanes Trio». Ca tombe bien, ils passent pas loin, on se barre de Villeneuve et on y va. On arrive pile poil à la pause. Une bière pour se mettre dans l’ambiance du lieu (tout le monde est à 2 gr) et le concert reprend. C’est vrai qu’en ce moment ils font le buzz dans le coin, tout le monde veut les programmer… Le premier à le faire ça a été Mr Brown au K’Fé quoi et maintenant qu’ils commencent à tourner, ils ne le connaissent plus. Ils auraient choppé le melon les p’tits gars ? Alors c’est vrai que la salle est debout du début à la fin à gigoter à la moindre note mais c’est quand même comme qui dirait des potes à eux le public… Bref, je suis loin d’être conquis et j’aimerais bien les voir en dehors de leur jardin pour voir si ça se confirme…

Samedi 21 juin

… Cette fois ci c’est la vraie. Je parle de la «faites de la musique» !

Direction Apt pour voir les nouvelles pousses de l’école des musiques actuelles (concept intéressant qui fait que les jeunes forment des groupes et se produisent). Cette fois ci je n’ai pas vraiment accroché devant ce qui m’a semblé être un formatage à la norme actuelle (écoutez NRJ vous comprendrez, ça y ressemble). Par contre, vrai moment d’émotion avec deux petits jeunes (15/17 ans à tout casser)… Deux guitares, une voix. La fille chant et guitare le garçon guitare. Lorsque je dis une voix, ça peut sembler simple mais la c’est UNE VOIX ! En plus, ils ont de l’intelligence dans le choix des reprises et gonflés, ils nous balancent leurs propres compos avec leurs textes. Je suis resté bluffé. Ben ça c’est rare ! Mais d’où sortent ils ? J’espère qu’ils vont rester sur ce chemin !

Après une bière, on file sur la place ou s’est installée l’assos «Pourquoi pas». On a bien fait. Ca commence par un battle de hip hop avec des figures au top et ensuite moment de choix. Je ne sais pas comment appeler la performance que j’ai vu alors je vais essayer de le décrire… A la base, il y a Johnny Platine et Maurice Diamant. Ils sont bien épaulés par une bande de cintrés, qui au bar, qui au lumières, qui aux projections d’objets non identifiés,… Et avec ça, ils ont eu l’idée du siècle (n’ayons pas peur des superlatifs) qui est de faire un clip, en long plan séquence, qui va accompagner environ une heure de tubes populaires des 60’s à aujourd’hui. C’est tout con comme idée mais dans la réalisation, il y a tout ce qu’il faut de second (ou nieme degré) pour que l’ambiance monte en flèche. Comme en plus les gars Johnny et Maurice n’hésitent pas à donner de leur personne pour animer le tout en live… Un pur moment de Rock’n Roll.

Vendredi 29 juin

… Allez, pour finir le mois… Encore une fête de la musique. Celle-ci, c’est l’officielle des Basses Alpes. A Cruis, riante citée dont le maire est attaché culturel au conseil général. Autant dire qu’ils bouffent la grosse majorité du budget… Qu’ais je vu ? (je veux dire qui vaille qu’on s’y attarde).

Ben déjà, Carrousel, groupe pop folk Franco-Suisse qui va se situer un poil en dessous de BAB dans le même style. Allez, succès d’estime pour eux.

Ensuite, belle grosse surprise. Poutrelles Fever. Au premier abord, ils ne font pas dans la dentelle. Ensuite on écoute les textes et là non plus… Ah, la «Valse des CRS». Bref, vous l’aurez compris, eux aussi il faut essayer d’aller les voir. Rock ’n Roll Manouche a fond sur la pédale d’accélérateur !

Joli mois de juin en fait.

Pour juillet, et par anticipation, je râle. Rien que pour le premier week end, je veux absolument voir trois trucs programmés au même moment, à Espigoule pour un festival graf & zique, à Limans pour la fête annuelle de Radio Zinzine et à Goult pour les Madjahpol… Pas fait le choix encore. En attendant, sortez vous bien.

Pascal Salles

Vélo Théâtre : http://www.velotheatre.com/
Maxi Monster Music Show : http://www.lemaximonstermusicshow.com/
Polykarpa : http://www.radiobeton.com/www/spip.php?article6082&date=2012-05-28&id_evenement=6865 (désolé, c’est tout ce que j’ai trouvé)
Junky Monkeys : http://www.junkymonkeys.fr/
Les freres Parish : http://www.myspace.com/lesfreresparish
Ioanes Trio : http://www.myspace.com/ioanestrio
Carrousel : http://www.groupecarrousel.com/
BAB : http://www.myspace.com/babofficiel (je vous offre un comparatif gratuit)
Poutrelle Fever : http://www.poutrellesfever.com/
Madjahpol : http://www.myspace.com/madtomad84

Visuels : 1/ PolyKarpa 2/ battle HIP HOP 3/ POUTRELLE Fever 4/ CARROUSEL 5/Bock Of Brats / toutes photos Pascal Salles / Copyright Pascal Salles 2012 / INFERNO magazine 2012

About these ads

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s