CELESTE BOURSIER-MOUGENOT : "from here to ear" dans l’exposition "Par nature" au 104

Exposition "Par nature" : Céleste Boursier-Mougenot, "From here to ear" / Le CENTQUATRE / jusqu’au 17 mars 2013.

Depuis une quinzaine d’années, Céleste Boursier-Mougenot compose ses œuvres à partir de dispositifs sonores prenant en compte des situations et des logiques qui ne sont habituellement pas liées à la musique afin de générer et de diffuser des sons. L’installation « From here to ear » est présentée au 104 dans le cadre de l’exposition Par nature jusqu’au 17 mars 2013.

Musicien de formation, Céleste Boursier Mougenot a commencé sa carrière dans les années 1980 en tant que compositeur de la compagnie Pascal Rambert, Side One Posthume theatre. C’est au milieu des années 1990 qu’il réalise ses premières installations sonores avant de rejoindre la Galerie Paula Cooper de New York puis la galerie Xippas de Paris.

Céleste Boursier-Mougenot est un artiste qui expérimente les potentialités du son et étend la notion de partition à des configurations de médias et de matériaux très hétérodoxes. Alors que la plupart des compositeurs fuient le larsen, souvent lié à un problème technique, lui le cultive, l’exploite, le met en forme et le transforme. De cette métamorphose des sons naissent des œuvres mélodiques, poétiques voire méditatives. Le spectateur se trouve face à des dispositifs innovants – ou utilisés de façons innovantes – qui ouvrent les / des ? potentialités musicales et visuelles. Plus que des installations, ses œuvres sont des environnements dans lesquels l’on pénètre et qui nous absorbent, nous transforment. En effet, après avoir expérimenté ces œuvres notre regard sur le quotidien et son écoute s’en trouvent modifiés car désormais, nous savons que des bruits de chaise, de circulation, ou de ruches peuvent être mélodiques.

L’artiste développe des installations en liens étroits avec les lieux dans lesquels elles prennent forme et créé des œuvres profondément ancrées dans le présent, qui se développent et se renouvellent continuellement en direct. From here to ear – présentée au 104 dans sa seizième version – est une installation composée d’une volière où sont installées quatorze guitares électriques, maintenues au sol à l’horizontale par des pieds, et dans laquelle le visiteur est invité à entrer afin d‘expérimenter l’œuvre et d’en côtoyer ses acteurs : les oiseaux dont l’activité engendre une composition musicale éphémère et sans cesse réinventée. L’œuvre est donc dépendante des oiseaux, du visiteur, des mouvements mais surtout des circonstances présentes.

Il s’agit pour l’artiste de « révéler des formes de musiques potentielles et non intentionnelles qui résultent de situations, d’actions et de logiques étrangères à la musique, qu’elles soient animales, machinales ou humaines »[1], d’extraire le potentiel musical d’une situation. From here to ear n’est pas seulement une œuvre sonore vivante ; elle est également esthétique. Les mandarins perchés sur les guitares et les grappes de nids suspendus confèrent à l’œuvre une dimension sculpturale et les envolées des oiseaux produisent un effet sans pareil. L’on se retrouve plongé dans un paysage artificiel fascinant, presque onirique. On ne se lasse pas d’observer et d’écouter ce concert de pattes, de becs et d’envolées sur guitares électriques. Et, comme pour chacune des œuvres de Céleste Boursier-Mougenot, le visiteur met un certain temps à en comprendre le fonctionnement technique.

Cette alliance toute à la fois technique et esthétique, ce savant et juste équilibre des choses, produisent l’alchimie de l’œuvre. Le visiteur assiste en direct au déroulement de celle-ci, entre en interaction avec elle, est presque envoûté par l’attente des sons à venir.

Anne-Sophie Miclo

[1] François Quintin, “Introduction”, Céleste Boursier-Mougenot, États seconds, Edition FRAC Champagne-Ardenne, Reims. Analogues, Arles, 2008

Exposition "Par nature" avec Céleste Boursier-Mougenot, Moataz Nasr, Hema Upadhyay, Zimoun, Gu Dexin et Christophe Beauregard, Joana Vasconcelos / Du 22 septembre 2012 au 17 mars 2013 / Le CENTQUATRE 5, rue Curial 75019 Paris / Mardi, mercredi, samedi, dimanche : 15h-19h.

1 & 2/ Céleste Boursier-Mougenot – from here to ear (v.15), 2011 – Céleste Boursier-Mougenot / installation au 104 / Courtesy galerie Xippas / Afp / photo Carl de Souza/ 3 & 4/ Céleste Boursier-Mougenot, From Here to Ear (version 4), 2007 / installation au Barbican / Courtesy de l’artiste et galerie Xippas, Paris

About these ads

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s