C(H)OEURS : LES BALLETS PLATEL EN INDIGNADOS MADRILENES

1098343[1]

Correspondance à Madrid. DANSE / OPERA : Alain Platel crée « C(h)oeurs » au Teatro Real de Madrid. A Madrid, capitale exsangue du libéralisme sauvage à l’espagnole, Platel se la joue politique. En montant son C(h)oeurs au Teatro Real, haut-lieu de l’aristocratie madrilène, et en le truffant de symboles de la révolte des indignés, le chorégraphe renoue avec une danse politique qui n’est pas sans rappeler celle de ses glorieux ainés des seventies. Platel monte donc un opéra, et celui-ci ne déçoit pas les fans de ce maître de ballet pas comme … Lire la suite