CAMILLE HENROT, « GROSSE FATIGUE » CHEZ KAMEL MENNOUR

henrot-grossefatigue3_large

Camille Henrot, Grosse Fatigue : Vidéo — 13′ / Galerie Kamel Mennour, Paris / du 5 février au 8 mars 2014.

Raconter l’histoire du monde et de la Création, dans un film-collage de 13 minutes : c’est la proposition un peu barge que s’est payée Camille Henrot avec ce « Grosse Fatigue », s’appuyant sur des images glanées sur le Net ou issues de captations documentarisées. Un défi anachronique au bon sens du terme, qui vient percuter le réel numérique de notre récit collectif. Cette oeuvre lui a valu le Lion d’argent à la Biennale de Venise en 2013.

Métaphore d’Atlas supportant le monde, « Grosse Fatigue » tient le sien au creux de la main.Camille Henrot utilise le « spoken word » comme bande-son pour faire défiler ses micro-récits alllusifs et elliptiques, serrés dans des plans des collections du Smithsonian Institute de Washington, eux mêmes perturbés par un flot d’images piquées sur le net ou provenant d’autres sources documentaires, qui explosent à la surface de l’écran comme des pop-up incontrôlés.

Chez Kamel Mennour jusqu’au 8 mars 2014.

henrot-grossefatigue20_large

Copyright the artist, Silex Films & Kamel Mennour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives