LOUISE BOURGEOIS, FREUD’S DAUGHTER, THE JEWISH MUSEUM NEW YORK

Bourgeois NYC 2000x1146_copy

LOUISE BOURGEOIS: FREUD’S DAUGHTER – The Jewish Museum | New York – 07 May – 12 September 2021

Perhaps more than any other artist of the twentieth century, Louise Bourgeois (1911 – 2010) produced a body of work that consistently and profoundly engaged with psychoanalytic theory and practice as established by Sigmund Freud (1856-1939). Bourgeois considered the act of artmaking a form of psychoanalysis, believing that through it she had direct access to the unconscious.

From 1952 to 1985, Bourgeois underwent intensive psychoanalytic treatment, producing an extensive written record of her analysis and its effects on her life. Consisting of dream recordings, process notes, and other texts, her findings constitute a parallel body of work that not only sheds light on the artist’s methods and motivations but also represents an original contribution to the field of psychoanalysis, especially with respect to female sexuality, symbol formation, and the nature of the artist.

The exhibition will feature approximately 40 artworks from throughout Bourgeois’ career, including the Personages of the late 1940s; the organic forms in plaster and latex of the 1960s; the pivotal installation The Destruction of the Father (1974); Passage Dangereux (1997), the largest of the artist’s Cell installations; and fabric sculptures from the last 15 years of her life. These works will be contextualized with a focused selection of Bourgeois’s original writings—many of them presented to the public for the first time—to illuminate her art in light of her complex and ambivalent relationship with Freudian psychoanalysis.

Louise Bourgeois, Freud’s Daughter is curated by Philip Larratt-Smith, Guest Curator, and coordinated by Shira Backer, Leon Levy Assistant Curator, The Jewish Museum.

Louise Bourgeois, Freud’s Daughter is made possible by lead support from an anonymous gift, The Knapp Family Foundation, Agnes Gund, The Joan Toepfer Charitable Trust, the Robert Lehman Foundation, Toby Devan Lewis, Helen Frankenthaler Foundation, the Leon Levy Foundation, and other generous donors.

Peut-être plus que tout autre artiste du XXe siècle, Louise Bourgeois (1911 – 2010) a produit un corpus d’œuvres qui s’est constamment et profondément engagé dans la théorie et la pratique psychanalytiques établies par Sigmund Freud (1856-1939). Louise Bourgeois considérait l’acte de création artistique comme une forme de psychanalyse et croyait qu’à travers lui, elle avait un accès direct à l’inconscient.

De 1952 à 1985, Bourgeois a suivi un traitement psychanalytique intensif, produisant un vaste dossier écrit sur son analyse et ses effets sur sa vie. Constituées d’enregistrements de rêves, de notes de processus et d’autres textes, ses découvertes constituent un corpus parallèle qui non seulement éclaire les méthodes et les motivations de l’artiste mais représente également une contribution originale au domaine de la psychanalyse, notamment en ce qui concerne la sexualité féminine, la formation des symboles et la nature de l’artiste.

L’exposition présentera une quarantaine d’œuvres de toute la carrière de Bourgeois, dont les Personnages de la fin des années 1940, les formes organiques en plâtre et en latex des années 1960, l’installation pivot La destruction du père (1974), Passage Dangereux (1997), la plus grande des installations cellulaires de l’artiste, et des sculptures en tissu des 15 dernières années de sa vie. Ces œuvres seront mises en contexte avec une sélection ciblée d’écrits originaux de Louise Bourgeois – dont beaucoup sont présentés au public pour la première fois – afin d’éclairer son art à la lumière de sa relation complexe et ambivalente avec la psychanalyse freudienne.

Louise Bourgeois, Freud’s Daughter est organisée par Philip Larratt-Smith, conservateur invité, et coordonnée par Shira Backer, conservateur adjoint Leon Levy, The Jewish Museum.

Image: Louise Bourgeois, The Destruction of the Father, 1974. Latex, plaster, wood, fabric, and red light. © The Easton Foundation/Licensed by VAGA at Artists Rights Society (ARS), NY, Photo: Ron Amstutz.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives