A LA UNE D’INFERNO #51

INFERNO ART, SCENES, ATTITUDES
il n’y aura pas de miracles ici

CORONAVIRUS : En raison des annulations en cascade des spectacles et expositions, en France comme dans le monde, INFERNO est contraint de suspendre provisoirement la publication de son fil d’actualités. Néanmoins, nous continuerons de republier régulièrement les grands entretiens d’INFERNO, initialement publiés dans la revue papier et donc inédits online. A très bientôt -le plus tôt possible- espérons ! (Il n’y aura pas de miracles ici, non plus). Due to the cascading cancellations of shows and exhibitions, in France and worldwide, INFERNO is forced to temporarily suspend its online publications. See you soon -as soon as possible- hope! (There will be no miracles here, either)

 


LA 22e BIENNALE DE SYDNEY ENGAGEE EN FAVEUR DES PEUPLES PREMIERS La Biennale de Sydney présente du 14 mars au 8 juin 2020 sa 22e édition, intitulée NIRIN. Sous la direction artistique de l’artiste australien Brook Andrew, NIRIN, est une entreprise dirigée par des artistes et des Premières nations, présentant une vaste exposition d’art contemporain et d’événements qui relient les communautés locales et les réseaux mondiaux. Signifiant bord, NIRIN est un mot de la nation mère de Brook, le peuple Wiradjuri de l’ouest de la Nouvelle-Galles du Sud. NIRIN est un monde de centres interconnectés sans fin; un espace pour se rassembler et partager, pour se réjouir, perturber et réimaginer. À travers leurs propres interprétations et expériences, plus de 100 artistes du monde entier seront inspirés et réfléchiront sur le monde d’aujourd’hui, défiant les récits dominants… LIRE LA SUITE


HOMMAGE A PIERRE GUYOTAT « Je ne peux pas voir ce monde comme un monde infernal, parce que j’y serais déjà rôti ». voici ce que nous confiait en mai 2014 Pierre Guyotat, disparu le 7 février dernier. En hommage à celui que nous considérions comme le plus grand écrivain français vivant, nous republions ce (très) long entretien publié initialement dans le numéro #03 de la revue papier INFERNO six-monthly, paru en été 2014. Pierre Guyotat nous avait fait alors l’honneur et le très grand privilège de nous accorder cet entretien exclusif, lui que ne s’adonnait que fort rarement à cet exercice… LIRE LA SUITE


ANA MENDIETA: BLOOD INTO INSIDE Récemment acquis par le Baltimore Mueum of Art, le film « Blood into inside » (1975) d’Ana Mendieta, montre l’exploration par l’artiste féministe pionnière des multiples figures de sens attribuées au sang, de la mort à la renaissance. Cette présentation du film de l’artiste cubaine (1948-1985) est accompagnée de photographies rares de toute la vie de la série des « Body Tracks » de l’artiste ainsi que de ses élégants dessins abstraits de déesses paléolithiques, produits à de multiples reprises sur une variété de surfaces diverses, du papier moderne à une feuille véritable ou à un tissu d’écorce primitif… LIRE LA SUITE


JOAN JONAS: MOVING OFF THE LAND II Moving Off the Land II est le titre de l’exposition de Joan Jonas qui se tient actuellement au Museo Nacional Thyssen-Bornemisza de Madrid jusqu’au 18 mai prochain. Cette exposition commandée par la TBA21-Academy, qui conclut trois années de recherche par cette artiste née à New York, a été installée pour la première fois à Ocean Space à Venise en 2019 à l’occasion de la 58e Biennale. Elle se concentre sur le rôle que l’océan a joué dans les cultures au cours de l’histoire en tant que référence totémique, spirituelle et culturelle… LIRE LA SUITE


PROGRAMME COMMUN A LAUSANNE Le festival d’excellence et de découvertes « Programme Commun » se tient à Lausanne dans trois théâtres de référence du 25 mars au 5 avril. Il propose au public et aux professionnels suisses et étrangers des parcours pour circuler entre lieux et propositions artistiques. Festival de création internationale, « Programme Commun » présente des spectacles dont les trois quarts sont des créations. Cette année, seront présentées sept premières mondiales et deux tiers des spectacles d’origine suisse… LIRE LA SUITE


DAMIEN JALET « VESSEL » Le chorégraphe belge Damien Jalet est en tournée avec « Vessel », un objet chorégraphique atypique et saisissant : Imagine la grande salle de Chaillot et sur scène un monticule blanc qui évoque dans sa forme, une carapace de crabe séparée de ses pinces, retournée sur le dos. Quelque chose d’animal identifiable comme tel. Sur le dessus de ce monticule, les danseurs,se meuvent, enfin on sait que ce sont des danseurs mais on ne verra jamais leur tête. Seuls leurs dos, leurs bras leurs jambes, le sillon de leur colonne vertébrale, leur troncs jouent. La scène est recouverte de cinq centimètres d’eau. Très vite tu ne cherches plus à identifier des hommes ou des femmes, c’est autre chose qui se produit, tu es ailleurs dans un univers hybride, aux confins des esprits et des insectes, dans un monde organique comme vu au travers d’une lame de microscope, tout se transforme sans arrêt. Je me demande si Damien Jalet s’est souvenu de ses livres d’enfants où les éléphants de Babar pour la fête des moissons transformaient leurs derrières en têtes de monstres… LIRE LA SUITE .


PILAR ALBARACIN: « NO APAGUES MI FUEGO, DEJAME ARDER » Pilar Albarracín fait de la transgression et de l’humour des outils à la fois plastiques et politiques. Depuis le début des années 1990, l’artiste espagnole ouvre à travers ses œuvres des espaces de revendications féministes. Pour cela, elle a choisi d’analyser d’une manière viscéralement critique le folklore, la culture populaire et vernaculaire andalouse. Elle examine ainsi la culture qui lui a été transmise et qui constitue une grande partie de son identité. Du flamenco aux rituels catholiques, en passant par la tauromachie et l’art baroque, l’artiste prend chacune des traditions à bras le corps. En s’imposant physiquement au cœur de territoires et de symboles puissants d’une culture patriarcale, Pilar Albarracín réclame une part d’une histoire collective, celle des femmes. Avec une colère non dissimulée, elle exagère, elle multiplie, elle déplace, elle agresse ou elle étrangle les stéréotypes et les traditions ancestrales… LIRE LA SUITE

ALLER SUR « NEWS »
RETOUR A LA UNE/HOME PAGE

ISSN 2258-6474

  • Mots-clefs

  • Archives