EVENEMENT : CHARLEMAGNE PALESTINE, ALCHIMISTE DU SON, A LA CATHEDRALE DE STRASBOURG

EVENEMENT : Charlemagne Palestine, intervention à la Cathédrale de Strasbourg le jeudi 15 novembre 2012.

La Haute École des Arts du Rhin, sur une proposition de Joachim Montessuis avec la complicité de Philippe Lepeut, organise le 16 novembre 2012 un colloque intitulé « Transe(s) ». Pour l’ouverture de ce dernier, Charlemagne Palestine se produira le jeudi 15 novembre à la Cathédrale de Strasbourg à 20h30 : événement à voir et à vivre en perspective.

De son vrai nom Chaim Moische Palestine ou Charles Martin, Charlemagne Palestine est un artiste juif new yorkais minimaliste d’origine russe né en 1947. Après des études à la New York University, la Columbia University, le Mannes College of Music et le California Institute of the Arts, Charlemagne Palestine chante à la Synagogue de Brooklyn puis deviens carillonneur à l’église St Thomas à Manhattan. Il s’intéresse aux arts plastiques et est particulièrement sensible à l’art minimaliste : il découvre les œuvres de Mark Rothko et Barnett Newman mais aussi celles, musicales, de John Cage ou encore Tony Conrad. Contemporain d’artistes tels LaMonte Young, Steve Reich ou encore Terry Riley. Il découvre aussi la musique concrète de Pierre Henry et Pierre Schaeffer : autant d’influences marquantes pour sa pratique plastique et sonore.

« Quand j’ai commencé, il y a très longtemps, j’étais une sorte de teenager, j’ai lu (des choses) sur les alchimistes. Eux, ils cherchaient avec n’importe quoi, des éléments pour faire de l’or, et moi j’ai pensé à une sonorité équivalente dans le domaine acoustique, pour faire une magnifique balance des harmonies, des résonances, des dissonances, et arriver à un équilibre qui peut être considéré comme une sonorité en or. » nous dit Charlemagne Palestine. Ainsi, depuis près de quarante ans, Charlemagne Palestine est à la recherche du Graal mais, contrairement à Arthur et ses Chevaliers, il ne tente pas de trouver le Saint Calice mais le son pur.

Sa pratique évolue au cours des années : du chant et de son métier de carillonneur, il s’intéresse ensuite aux sons générés par des machines et compose à partir d’eux. Il teste le collage sonore, sculpte le son au moyen d’oscillateurs et synthétiseurs. Puis il va, progressivement, aller vers une économie de moyens et chercher le son pur en une quête obsessionnelle : au piano, à l’orgue et à tout instrument qu’il jugera bon. Sa rencontre avec le gourou indien Pandit Pran Nath (qui enseigne aussi le chant à LaMonte Young et à Terry Riley) est aussi significative mais il le suit peu et cherche sa propre voix dans l’exploration des sons.

De par ses origines, son éducation et sa pratique du chant, la quête sonore de Charlemagne Palestine a avoir avec la magie et la transe, elle se veut spirituelle. Il va au-delà de la musique, de lui-même et de son public. Il propose, avec ses performances sonores, une expérience transcendante : il compose une atmosphère mystérieuse et, performer dans une Cathédrale, lui permet d’utiliser son acoustique particulière afin de rendre l’effet des sons encore plus intense, profond et pénétrant. À vivre le jeudi 15 novembre à 20h30 à la Cathédrale de Strasbourg (entrée libre). Juste avant, à 18h, à l’Auditorium de la Haute École des Arts du Rhin, vous pourrez découvrir le documentaire « Charlemagne Palestine – The Golden Sound » (France, 2011, 70’) d’Anne Maregiano en présence de Charlemagne Palestine.

Cécile R.

Infos sur le colloque : http://esad-stg.org/newsletter/agendaHEAR/05-11-12/depliant_transes.pdf

Visuels copyright Charlemagne Palestine 2012.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives