THEÂTRE DE LIEGE : QUAND L’ARCHITECTURE SE MET AU SERVICE DU SPECTACLE VIVANT

624_341_c7da2202001ef3739c67954b4c9dbb31-1380528795[1]

Correspondance à Bruxelles.
Liège (B) : inauguration du nouveau théâtre, liège.

Le « Théâtre de Liège », ex-Théâtre de la Place, devient un des plus grands et des plus beaux théâtres de Belgique. Sa réouverture un événement à plus d’un titre.

Après 10 années de travail, il est enfin sorti de terre ou plus exactement, le bâtiment de la Société Libre d’Emulation de Liège fondée en 1779 a été agrandi et rénové pour devenir cet écrin dédié au théâtre. Une œuvre architecturale et artistique signée par Pierre Hebbelinck et Pierre de Wit, de grande envergure et en tous points remarquable, tant sur le plan urbanistique que sur le plan fonctionnel.

Il faut se réjouir en ces temps de disette culturelle, de voir sortir d’une telle rénovation, un nouveau lieu de théâtre. Il faut se réjouir que l’on donne aux artistes les moyens de leur création, les outils de leur vision et que le théâtre soit encore un art bien vivant au XXIème siècle, une « priorité » pour certains politiques.

D’une superficie de 7800m2 est doté de plusieurs espaces singuliers qui proposent des espaces de théâtralité. Le Théâtre de Liège offre la qualité nécessaire aux spectateurs pour voir et aux artistes de produire leurs spectacles : deux salles, une grande appelée « la grande main » d’une capacité de 557 places et une plus petite appelée « salle de l’œil vert » de 145 places ; une salle d’exposition dite « salle des pieds légers » dédiée aux arts visuels ; le café des arts et le balcon de l’Emulation (restaurant gourmand) et enfin une librairie « Pax aparté » digne de la production théâtrale contemporaine.

Serge Rangoni peut être fier de ce splendide nouvel outil, lui qui dès sa nomination à sa direction, obtînt des instances européennes que le théâtre deviennent en 2006 « Centre européen de création théâtrale et chorégraphique ». Première scène de Wallonie, le Théâtre de Liège optimise son rayonnement sur le territoire eurégional (Belgique, Allemagne, Pays-Bas, Luxembourg), national et international.

Pour preuve la programmation 2013-2014 qui offre un feu d’artifice de ce que la production belge donne à voir : le chorégraphe Thierry Smits, l’acteur Mehdi Dehbi, Marianne Pousseur et Michel Dezoteux (directeur du théâtre Varia à Bruxelles), David Strosberg, les jeunes metteurs en scène Anne-Cécile Vandalem , Aurore Fattier et Dominique Roodthooft et les confirmés Martine Wijckaert, Françoise Bloch et le duo mythique Eve Bonfanti et Yves Hunstad avec « La Tragédie Comique », spectacle culte joué plus de 800 fois depuis sa création ! Notons également les artistes internationaux tel que : Peter Brook, Raimund Hoghe (ancien dramaturge de Pina Bausch), Pippo Delbono, Galin Stoev, Jean-François Sivadier, Krysztof Warlikowski et l’inattendu Daniel Pennac et tant d’autres !

« On donne tout à voir » dans ce théâtre né au XXIème siècle et c’est là la plus belle des récompenses pour qui aime la vie et le spectacle vivant.

Philippe Maby

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives