LIVING ROOMS : ROBERT WILSON GRAND INVITE DU LOUVRE

Old_Woman_dress_shot[1]

LIVING ROOMS : Le Louvre invite Robert Wilson / du 11 novembre au 17 février / Musée du Louvre Paris / dans le cadre du FESTIVAL D’AUTOMNE.

Quelque quarante années après sa fulgurante apparition en France avec Le Regard du sourd, Robert Wilson est le grand invité du Louvre. Loin de toute commémoration, cet événement organise la rencontre entre le musée par excellence et celui qui, selon Louis Aragon, « révolutionna notre regard ».

Pour son intervention au Louvre, Robert Wilson a choisi le titre Living Rooms car il transpose au coeur du musée le lieu où il vit, travaille, conserve et partage avec artistes et public ses archives à Watermill aux États-Unis. L’exposition qu’il présente salle de la Chapelle rend visible ses processus de création en réunissant une sélection d’objets qui constitue la matière première de son inspiration artistique.

À l’auditorium du Louvre, des performances, des rencontres et des projections proposées pour certaines en sa présence dévoilent la part intime d’un artiste qui se plaît à déjouer les représentations toutes faites qu’on a de lui. Ce programme est l’occasion de retrouver Robert Wilson lui-même et quelques personnalités de sa constellation artistique comme Christopher Knowles et CocoRosie.

The Watermill Collection : En investissant un ancien bâtiment de la Western Union, à deux heures de New York, Robert Wilson a conçu un lieu qui lui ressemble pour conserver une collection d’art, ses archives (The Robert Wilson Archives) et expérimenter sans contrainte en invitant chaque été de jeunes artistes en résidence. Les éléments qui constituent The Watermill Collection sont fascinants par leur rôle dans son processus créateur. Les oeuvres d’art océaniennes y côtoient les céramiques chinoises archaïques, les photographies contemporaines et les objets trouvés. Toutes ces choses hétéroclites forment la matière première, brute, que l’artiste distille ensuite. Dans l’esprit des collections surréalistes, et plus particulièrement d’André Breton, cet assemblage nous parle moins des objets que du regard de l’artiste qui les a choisis et associés. La scénographie de l’exposition, conçue par Robert Wilson, évoquera la manière dont ces oeuvres l’entourent dans sa vie quotidienne et sont une permanente source d’inspiration.

Performance « Lecture on Nothing  » : Au cours de la préparation des projets pour le Louvre, Robert Wilson a souvent invoqué􀀀 l’influence déterminante de John Cage. En interprétant lui-même la « Conférence sur rien » donnée par le compositeur en 1949 à New York, Robert Wilson rend hommage à􀀀 « quelque chose de radicalement nouveau, un mode de pensée totalement différent, une forme de liberté totale ». Robert Wilson s’empare de ce manifeste poétique – composé plus qu’écrit – en faisant preuve d’une merveilleuse fidélité au sens de l’humour et de la dérision de John Cage. Lecture on Nothing est une commande de la RuhrTriennale.

Festival d’Automne, Portrait de Robert Wilson : Depuis 1972, la présence de Robert Wilson au Festival d’Automne à Paris s’affirme avec constance. Le Festival se devait de lui consacrer un portrait qui se déroulera en quatre temps : The Old Woman, Peter Pan et Einstein on the Beach, trois oeuvres scéniques données dans le cadre du Festival d’automne, et donc Living Room, l’exposition du Louvre.

« Et il faut que je base mon travail sur quelque chose d’ouvert. Que je ne connais pas encore. Et… c’est le sens du travail de l’artiste. Pour moi, c’est le seul sens qu’on puisse trouver au travail d’un artiste. « Qu’est-ce que je fais ? Qu’est-ce que je dis ? Où est-ce que je vais aller ? » Et tu ne sais pas ces choses-là… Comment faire un dessin ? Comment je fais un dessin ? Bien sûr, tu étudies en École d’Art la théorie, l’histoire, la technique, mais comment je le fais ? Je ne sais pas ! Et c’est ça qui rend la chose vivante. Si tu le sais, alors c’est mort, c’est foutu, ne le fais pas, laisse tomber… » (Robert Wilson).

Living Rooms / du 14 novembre au 17 février, tous les jours de 9h à 17h45 sauf le mardi.
Plus d’informations sur http://www.louvre.fr

Programme Robert Wilson au Festival d’Automne : http://www.festival-automne.com/programme-2013.html

02holl-600[1]

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN