YERVANT GIANIKIAN & ANGELA RICCI LUCCHI, RETROSPECTIVE AU CENTRE POMPIDOU

yervant-gianikian-et-angela-ricci-lucchi

Yervant Gianikian et Angela Ricci Lucchi, rétrospective / Centre Pompidou, dans le cadre du Festival d’Automne / 25 septembre-15 novembre 2015

Le Centre Pompidou propose, pour la première fois en France, une exposition des installations de Yervant Gianikian et Angela Ricci Lucchi et une rétrospective intégrale de leurs films, dans le cadre du Festival d’Automne à Paris.

Au Forum -1, l’exposition est consacrée à 9 installations et des aquarelles, dessins et photographies, en accès libre. Si Yervant Gianikian et Angela Ricci Lucchi ont exposé des installations partout dans le monde, au MoMA, à la Tate, aux Biennales de Venise et de Taipei entre autres, il s’agit ici de leur première exposition monographique d’envergure.

En plus de l’intégralité de leurs cinquante films montrés dans les salles de cinéma du Centre Pompidou, les deux artistes présenteront en ouverture et dans l’exposition «Où en êtes-vous, Yervant Gianikian et Angela Ricci Lucchi?», un film inédit qui viendra compléter la collection «Où en êtes-vous?» initiée par le Centre Pompidou et coproduite avec Arte.

Voilà maintenant quarante ans que les deux artistes italiens traversent le monde et embrassent le siècle depuis leur atelier milanais qui a tout d’un laboratoire d’alchimiste. A partir de documents d’archives et de films amateurs de la première moitié du XXème siècle, dénichés et collectés précieusement, ils recadrent, déplacent, resserrent, colorisent, ralentissent les images du passé.

Libérées du regard et de l’idéologie de leurs auteurs et de leur époque, désaliénées, ces images font retour mais autrement, comme si nous les voyions pour la première fois. Les artisans de cette révélation ont pris pleinement acte de la révolution opérée par le cinéma et ses dérivés, qui se sont imposés en arts de notre temps. Avec eux, le siècle devient simultanément vécu, filmé et regardé. Ses images persistent et reviennent. A travers la colonisation, le fascisme, l’impérialisme ou la guerre, les deux artistes créent une continuité inédite entre passé, présent et futur. Ils éclairent notre monde contemporain des images du passé et composent une œuvre poétique, sidérante de beauté.

Le 28 septembre à 20h dans la Petite salle du Centre Pompidou, Yervant Gianikian et Angela Ricci Lucchi se sont vus remettre le prix de la Fédération Internationale des Archives de Films dont ils ont été les lauréats cette année.

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN