MONTPELLIER DANSE : NABIL HEMAIZIA, DU CHAOS NAISSENT LES ETOILES

NABIL-HEMAIZIA-02-1920x700

NABIL HEMAIZIA – DU CHAOS NAISSENT LES ETOILES – création.

Danse avec les femmes

Avec Du chaos naissent les étoiles, Nabil Hemaïzia signe son premier quintette en solitaire et pour la première fois, il ne danse pas dans sa pièce… cela change t-il quelque chose ? Certainement.

La première, c’est qu’il a du transmettre toute son énergie et sa qualité de danse à de jeunes interprètes dont certains comme Nacim Battou ou Santiago Codon Gras ont déjà dansé pour lui. Ce sont donc les femmes qui sont nouvelles dans ce travail très masculin. Seule Marie Bauer avait rejoint le groupe de Et des poussières, créé d’ailleurs à Montpellier Danse en 2012.

La présence féminine dans cette nouvelle création change beaucoup la qualité du travail très physique, très engagé de Nabil Hemaïzia.

Plus de fluidité, des ondulations du bassin, des mouvements plus amples des bras s’imposent dans la danse. Une certaine douceur s’empare d’un propos peu réjouissant : le chaos du monde.

La force de ce travail réside aussi dans la combinaison des écritures et Nabil Hemaïzia s’en donne a cœur joie pour composer quintette, trio et autres combinaisons qui démontrent que son sens de l’occupation du plateau est bien réel. D’ailleurs, le spectacle commence par un amas de corps au lointain dans une lumière violette fluorescente qui annonce une pièce de groupe, avec des danseurs soudés, solidaires, qui se déplacent en meute…

Autre réussite de cette nouvelle création, la scénographie. Même si le Collectif 2T3M nous avait habitués à des décors assez marquants tels cet amas de feuilles dans Et des poussières, là c’est un tapis épais de boules de cotons dans les tons gris-blancs qui jonchent une partie du sol et qui serviront aux danseurs à poser leurs marques dans d’incessantes allées et venues, sorte de défilés épuisants du lointain à la face. Bien entendu, à un moment, on le pressent, tout cela sera étalé, mais l’image est belle et collera à cette pièce comme les feuilles à Et des poussières.

Du chaos naissent les étoiles est plutôt réussi, même si à la première, il restait encore quelques questions de rythmes entre les différentes parties ou même des intensités de diffusion sonore à trouver. Les danseurs portent admirablement ce travail. L’intuition du chorégraphe d’introduire pour la première fois des danseuses telles Jeanne Azoulay, Farrah Elmaskini, Andréa Mondoloni dans la compagnie est concluante. Et si Le chaos nait des étoiles, il ne viendra pas des femmes qui ont vraiment apporté quelque chose à ce travail.

E Spaé

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN