ANRI SALA, LE TEMPS COUDÉ, MUDAM LUXEMBOURG

sala2

Anri Sala – Le Temps coudé  – MUDAM, Luxembourg – 11 oct. 2019 – 05 janv. 2020

Depuis plus de 20 ans, Anri Sala (*1974, Tirana) développe une œuvre d’envergure qui explore la porosité des liens entre l’image et le son, et leur relation à l’espace, à l’histoire et au temps. Investissant deux étages du Mudam, cette exposition rassemble plusieurs installations majeures, des films et des dessins, tous créés ces cinq dernières années. Son titre, Le Temps coudé, renvoie à la notion de distorsion, visuelle, sonore, spatiale ou temporelle, qui traverse chacune de ses œuvres.

Loin d’être de simples accompagnements de l’image, le son et la musique jouent un rôle central dans l’œuvre d’Anri Sala : ils sont abordés pour leur capacité à révéler l’espace et à « ouvrir » le moment présent. Déployant un spectre musical d’une surprenante variété, du free jazz à la musique contemporaine, en passant par la musique classique et populaire, ses œuvres invitent les spectateurs à faire l’expérience d’autres modes de perception, subjectifs et sensoriels, mais aussi historiques et collectifs.

Cette attention portée à l’expérience se retrouve dans la manière spécifique dont Anri Sala envisage ses expositions. Chacune d’elles est pensée comme un « continuum de présences et de flux », un « site de conjonctions et d’interrelations », qui prend en compte la présence physique du spectateur.

Anri Sala est né en 1974 à Tirana, en Albanie. Il vit et travaille à Berlin. Son oeuvre a fait l’objet d’expositions personnelles dans des musées tels que le Museo Tamayo à Mexico (2017), le New Museum à New York (2016), le Haus der Kunst à Munich (2014), le Centre Pompidou à Paris (2012), la Serpentine Gallery à Londres (2011), le Museum of Contemporary Art North Miami (2008), la Fondazione Nicola Trussardi à Milan (2005). En 2013, il a représenté la France à la 55e Biennale de Venise. Il a également participé à de nombreuses expositions de groupe et biennales, comme la 12e Biennale de La Havane (2015), la 11e Biennale de Sharjah (2013), la 9e Biennale de Gwangju (2012), la Documenta 13 (2012), la 29e Biennale de São Paulo (2010), la 2e Biennale d’art contemporain de Moscou (2007), et la 4e Biennale de Berlin (2006). Il a reçu le Vincent Award (2014), le 10e Benesse Prize (2013), l’Absolut Art Award (2011) et le Young Artist Prize de la Biennale de Venise (2001).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives