A LA UNE D’INFERNO #20

INFERNO ARTS, SCENES, ATTITUDES
l’actualité culture au quotidien

berlinde-de-bruyckere_atelier_photo-mirjam-devriendt-1024x823
BERLINDE DE BRUYCKERE A GAND Retour at home pour l’artiste belge Berlinde de Bruyckere, qui représentait son pays lors de la précédente Biennale de Venise en 2013. Avec ‘Sculptures & Drawings. 2000-2014’, le S.M.A.K. de Gand propose la première présentation à mi-carrière de l’œuvre de l’artiste (°1964, Gand), visible jusqu’au 15 février 2015. Cette exposition réunit une centaine d’œuvres inédites ou peu vues en Belgique jusqu’à présent. Une oeuvre sculptée singulière, de facture d’apparence classique, mais dont l’étrangeté et les thématiques inquiètent et interrogent… LIRE LA SUITE .

 

securedownload (1)
ROMEO CASTELLUCCI, SACRE La cage de la scène est refermée sur elle même, vase clos, abîme de tous les dangers et de tous les possibles. Le théâtre est le lieu de la séparation, se plaît à nous rappeler Romeo Castellucci. Quelque chose d’énorme et de terrible était lové au cœur de « The Four Seasons Restaurant », un tourbillon qui gonflait irrésistiblement, réveillant les énergies créatrices du plateau, menaçait de tout emporter sur son passage. Pour  » Sacre« , cette nouvelle création, une membrane vibratile scelle l’environnement désertique qui déploie sa poussière blanche sous l’emprise d’un imposant engrenage. Les machines sont encore en veille. La salle est allumée. Grâce à de vagues effets de miroir, les spectateurs qui s’installent progressivement sont happés, font d’ores et déjà partie d’une même image à plusieurs strates de transparence. Retour sur le création de Castellucci, oeuvre donnée pour le dernier Festival d’Automne en décembre dernier. LIRE LA SUITE .

 

20141114-STURTEVANT-slide-FFWM-jumbo
STURTEVANT AU MoMA, NEW YORK Première grande rétrospective de l’oeuvre de Sturtevant au MoMA, « Double Trouble » propose jusqu’au 22 février plus d’une cinquantaine de pièces majeures de l’artiste américaine, décédée en 2014.Le travail de Sturtevant se caractérise par ses reprises -ses « repeatings »- d’oeuvres de ses contemporains, une oeuvre entamée en 1964 et qu’elle n’a cessé depuis d’accomplir jusqu’à sa disparition. Jasper Johns, Andy Warhol et tant d’autres de ses contemporains sont passés dans le filtre sturtevantien, révélant ce que recélait le visible des oeuvres, qu’elle appelait « understructure », dans une appropriation assumée de l’art universel. L’exposition du MoMA résume ainsi 50 ans d’une carrière entamée à l’aube des années 60, oeuvre conceptuelle provocatrice et questionnante, d’une acuité et d’une ironie parfaitement contemporaines… LIRE LA SUITE

 

ricciforte DARLING ph. Piero Tauro 6
ENTRETIEN : RICCI/FORTE , Entretien avec le duo italien Ricci/Forte autour de leur dernière création « Darling (Hypothéses pour une Orestie), oeuvre qui s’inspire librement de l’Orestie d’Eschyle… « Le sens du Tragique, de nos jours, prend une forme de plus en plus indéfinie. Habitués, à travers les médias, aux horreurs tangibles qui parcourent la planète, nous perdons de vue nos fondements éthiques (…). Les questions sur le sens de la Justice nous ont accompagnés depuis un certain temps. Quel genre de citoyens sommes-nous devenus ? », se demandent les artistes… LIRE LA SUITE

 

manger
BORIS CHARMATZ, « MANGER » Âpre, éprouvante, obstinée, « Manger« , la nouvelle création de Boris Charmatz met à mal les rouages et autres conventions spectaculaires. Il peut certes y avoir des délices, tout un art exquis de la table, mais le chorégraphe s’intéresse au côté machinal, répété jusqu’à l’épuisement : humecter, lécher, mordre, déchiqueter, mâcher, avaler, encore et encore, sans trêve. De Beethoven à Sexy Sushi, des Kills à Morton Feldman, en passant par Animal Collective ou György Ligeti, un souffle se lève, embrasse à la fois, dans sa terrible amplitude, chants liturgiques et liesse des émotions primaires, emporte magistralement la pièce… LIRE LA SUITE

 

Une 04 f
INFERNO six-monthly #04 Le numéro 04 du semestriel print d’INFERNO, daté hiver/printemps 2015 paraît le 20 janvier. Au sommaire de ce numéro bilingue Français/Anglais aux contenus exclusifs, des interviews et entretiens, des focus et retours sur oeuvres, avec notamment Marlene Dumas, Franz Erhard Walther, Jeff Koons, Robert Gober, Angélica Liddell, She She Pop, Volmir Cordeiro, Romeo Castellucci, Claudia Triozzi, TG Stan, Jan Fabre, Yoann Bourgeois, Alain Badiou… un cahier littératures & idées, ainsi que le Diary Art et Scènes du premier semestre 2015. INFERNO six-monthly #04, 332 pages et 740 grammes d’art, de scènes et de littératures, disponible en kiosques & Relay dès le 20 janvier, et en librairies et centres d’art en France et dans six pays d’Europe dès le 05 février. Et bien sûr dans les boîtes aux lettres de nos abonnés ! LIRE LA SUITE.

ALLER SUR « NEWS » / RETOUR A LA UNE/HOME PAGE
ISSN 2258-6474 / Prochain sommaire bimestriel le 5 mars 2015 : INFERNO #21 daté mars/avril 2015