KOENRAAD DEDOBBELEER : « WORKMANSHIP OF CERTAINTY » AU CREDAC

kd-stove[1]

Exposition : Koenraad Dedobbeleer « Workmanship of certainty » / CREDAC / Ivry / 18 janvier / 31 mars 2013.

Koenraad Dedobbeleer (artiste belge né en 1975) expose ses nouvelles sculptures au CREDAC d’Ivry à partir du 18 janvier prochain.

Les sculptures de Koenraad Dedobbeleer fonctionnent comme des simulacres d’objets fonctionnels et courants, qui, déplacés dans un contexte d’exposition et ainsi libérés de leur fonction d’usage, s’offrent comme des supports ambigus et disponibles à l’interprétation. Chaque œuvre se présente tout à la fois comme un objet quotidien, issu de la sphère domestique (pièce de mobilier, ustensile, outil) et un objet esthétique, répondant aux critères du design et de la sculpture : tables, cloisons ou colonnes sont démesurément agrandies ou encore démantelées pour être reconstruites différemment.

Il en est ainsi de l’œuvre « The Subject of Matter » (For WS), entre colonne et fontaine, à la fois massive et portative, doublement paradoxale ; ou de Tradition is Never Given, Always Constructed, reproduction monumentale de pieds de tabouret tubulaires d’une grande banalité, peints dans des tons délicats de rose et blanc cassé, autant de déplacements ironiques qui les font osciller entre le statut de mobilier et celui d’œuvres d’art. La chaleur du poêle, la flamme du réchaud (« Political Economy of the Commodified Sign », 2012), l’eau de la fontaine, le buis taillé en topiaire relèvent d’une appropriation de la nature par l’agrément, tandis que des objets manufacturés se disloquent pour se convertir à l’état sauvage.

Avec beaucoup d’ironie, ses objets sont indécis, et provoquent de multiples associations d’idées ; Dedobbeleer crée des « sculptures dysfonctionnelles », des pièges de la perception qui nous invitent à réévaluer nos propres critères de compréhension des formes et de leurs origines culturelles (…)

L’ exposition a été conçue conjointement aux expositions « Formidable Savage Repressiveness », Lok / Kunstmuseum St. Gallen, Suisse (8 septembre – 11 novembre 2012) et « You Export Reality To Where It Is You Get Your Money From », SBKM / De Vleeshal, Middelburg, Pays-Bas (14 avril – 9 juin 2013).

Koenraad Dedobbeleer (né à Halle, Belgique en 1975, vit et travaille à Bruxelles) produit des sculptures, des installations, des photographies et des éditions régulièrement présentées à l’international depuis la fin des années 1990. Lauréat du Prix Mies van der Rohe en 2009, il est également commissaire d’expositions et co-éditeur du fanzine UP.

Parmi ses nombreuses expositions personnelles en centres d’art : Fundação Caixa Geral de Depósitos, Lisbonne (2010), Museum Haus Esters, Krefeld (2009), Frac Bourgogne, Dijon, Kunsthalle Bern (avec Rita Mc Bride, 2008) et Museum Abteiberg, Mönchengladbach (2007).

Koenraad Dedobbeleer est représenté par les galeries Micheline Szwajcer (Anvers), ProjecteSD (Barcelone), Reception (Berlin), Mai 36 Galerie (Zürich), C.L.E.A.R.I.N.G. (New York) et Georg Kargl Fine Arts (Vienne).

CREDAC – Centre d’art contemporain d’Ivry / La Manufacture des Œillets / 25-29 rue Raspail, 94200 Ivry-sur-Seine, France / +33 (0) 1 49 60 25 06

dedobbeleer_2008_15[1]

dedobbeleer_2008_12[1]

Visuels copyright Koenraad Dedobbeleer 2012 et 2008 / galerie Micheline Szwajcer (Anvers)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives