JEAN-LUC VERNA CHEZ FAUX MOUVEMENT, METZ

ExpoVERNA_01

Jean Luc Verna : Vous n’êtes pas un peu beaucoup maquillé ? – Non. / Faux Mouvement, Metz / jusqu’au 28|02|2014

Comme un leitmotiv, un sillon aux ramifications toujours nouvelles, chacune des expositions monographiques de Jean-Luc Verna, porte le même titre : Vous n’êtes pas un peu beaucoup maquillé ? – Non.

Dans un univers surnaturel et nocturne, ses créations font interférer musique, histoire de l’art, performance, photographie et vidéo. Le jeu référentiel qui s’y exprime passe de la sculpture antique aux clichés d’Helmut Newton, de la New-Wave aux maîtres maniéristes, comme Jean Goujon et sa Fontaine des Innocents, croisant égérie punk, X-men, centaures, étoiles et autres fées. Ses dessins à l’esthétique fantastique et gothique sont l’axe central de sa réflexion plastique ; travaillant sur des pages déchirées dans des livres anciens, des voilages ou directement sur les murs ou le sol, il explore des techniques singulières, par l’utilisation de fard à paupière, de pierre noire, Khôl ou divers produits de maquillage. Son corps musclé, constellé de piercings et d’étoiles tatouées, est un autre support qu’il travaille et transforme régulièrement comme une image.

Il le prête volontiers à d’autres, apparaissant en particulier comme une figure centrale dans la série Body Double de Brice Dellsperger, reprises décalées de séquences cultes de films de Brian De Palma, Alfred Hitchcock ou David Lynch entre autres. Dans Body Double 22, remake de Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick, Jean Luc Verna incarne tous les personnages, hommes et femmes sans distinction. Pour la chorégraphe Gisèle Vienne il devient perfomeur et danseur interprète. Avec son groupe I Appologize, dont il est le chanteur et leader, il re-interprète une nouvelle fois les images célèbres de l’histoire de l’art tout comme les « airs du répertoire » : Siouxsie and the Banshee (sa muse et idole), les Sex Pistols, le Bauhaus ou encore Donna Summer.

Dans ce nouvel autoportrait en mouvement et à l’occasion de son exposition à Metz, Jean-Luc Verna érigera au centre d’art Faux Mouvement une Baguette magique, sculpture monumentale nouvellement créée.

Exposition Jean-Luc Verna jusqu’au 28 février 2014.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives