AVEC « ISADORA DUNCAN », JERÔME BEL DRESSE UN PORTRAIT LIBRE ET ENGAGE DE LA « DANSEUSE AUX PIEDS NUS »

belduncan

Lausanne, correspondance.

«Isadora Duncan» de Jérôme Bel – Au Théâtre de Vidy, Lausanne, du 1 au 5 juin 2021

Quelle chance d’avoir assisté à la représentation d’hier en extérieur! La colline herbeuse située à côté du théâtre de Vidy, au bord du lac Léman, est un décor particulièrement adapté à la danse tout en fluidité qu’a instauré la chorégraphe et danseuse Isadora Duncan (1877-1927).

Jérôme Bel, grand portraitiste du monde de la danse, retourne aux sources de la liberté des corps en proposant ce spectacle aussi esthétique que didactique sur la mythique avant-gardiste Isadora Duncan.

La danseuse, chorégraphe, spécialiste de l’oeuvre d’Isadora Duncan, Elisabeth Schwartz est l’interprète parfaite des pièces choisies pour ce spectacle. Le credo inaltérable de la première pour la transmission est donc relayé avec passion par la seconde.

Jérôme Bel en personne commente cette représentation sous un soleil estival. Ses interventions portent sur la biographie d’Isadora Duncan ainsi que sur les mots-images décrivant les différents mouvements des chorégraphies.

Sur des morceaux musicaux de Schubert, Chopin ou Scriabine, Elisabeth Schwartz danse l’oeuvre une première fois. Puis, sans musique, chacune des séquences chorégraphiques est «titrée» par commentaire (par exemple: Ondulation, vague, ressac, suspension, éclaboussure, etc). Enfin la danse décryptée est reproduite une dernière fois par la danseuse en musique, permettant au public de se projeter dans l’univers du geste duncanien.

Ainsi, les courtes chorégraphies accomplies prennent tout leur sens et se muent en véritables tableaux vivants. L’harmonie émanant de la danse d’Elisabeth Schwarz, vêtue de la tunique grecque imaginée par la créatrice, est contagieuse. Les spectateurs volontaires, invités à participer à l’une d’elle, ne s’y sont pas trompés. D’où un moment collectif qui a fait grande impression.

Les repères biographiques donnés par Jérôme Bel sur la vie mouvementée et dramatique d’Isadora Duncan offrent au public la découverte des prémisses de la danse contemporaine, ainsi que le portrait d’une personnalité remarquable, une femme libre et engagée qui s’avère être bien plus que la légendaire « danseuse aux pieds nus ».

Martine Fehlbaum

JÉRÔME BEL « Isadora Duncan » // TEASER from Théâtre Vidy-Lausanne on Vimeo.

Image copyright Jérôme Bel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives