« CEUX QUI VONT MIEUX », CROIRE SEBASTIEN BARRIER

ceuxquivontmieux

« Ceux qui vont mieux » de Sébastien Barrier – 4 > 8 oct. 2021 – Le Grand T, Nantes

Sébastien Barrier est artiste associé depuis 2015 au Théâtre du Grand T de Nantes, « sa maison » comme il le souligne à la fin de son spectacle « Ceux qui vont mieux ».

Les voix célestes du spectateur accueillent le cérémonial de ce poète écartelé par ses héros, ses saints : Son père Claude Barrier, le poète Georges Perros, le prêtre ivoirien de Morlaix Yves Tanos ; tristement célèbre pour son saut suicidaire au milieu de son serment, Andrew Fearn et Jason Willliamson du groupe Sleaford Mods, une rencontre nommée David et son fils.

Présenté tour à tour de passe-passe entre M.A.O., chansons, prières, paroles rapportées et décors quotidiens mouvants, articulé au rythme de ses anecdotes.

Tout est poreux, dérisoire et nécessaire.
La musique, l’espace, le corps, les mots.
Il nous livre en prêcheur l’énorme chaos du vivant.
La faiblesse de nos névroses dans le risque de vivre.
Le présent s’étire. Oui. La matière de nos sensibles, des siens.

C’est l’énigme, le puzzle à reconstituer, le grand écart de nos êtres parsemés, ce que l’on voit, ce que l’on sent, ce qui se perd, ce qui reste.

Je crois que c’est ce que questionne Sébastien Barrier, le rôle, la place à prendre, le spectacle, le spectateur, l’héritage qu’on nous laisse et celui que l’on prend, comme un poids, un morceau de bois trop lourd à porter sur les épaules.

Je crois que Sébastien Barrier cherche à comprendre comment continuer à vivre, comment ne pas sauter, se perdre ou s’arrêter tout simplement. Et ce grand vide qui aspire, pourquoi toujours vouloir nous y frotter ?

Je crois aussi que c’est de la colère encore qui résiste, qui gratte ce spectacle.
Je crois que ça secoue ce qui engourdi dans le fauteuil paisible du spectateur avait besoin de vibrations.
Il y avait beaucoup de questions suspendues et les indices laissés là, à pendre.
« Le théâtre est mort » dit-il, ce serait étrange d’aimer autant regarder son cadavre.

Je crois…

Claire Burban

Prochaines représentations de « Ceux qui vont mieux : »
• 21 oct. 2021 – Le Trio…S, Inzinzach-Lochrist (56)
• 6 jan. 2022 – L’Agora – Pôle national Cirque, Boulazac (24)• 28, 29, 30 jan. 2022 – L’usine – Centre national des arts de la rue et de l’espace public, Tournefeuille (31)
• 5 fév. 2022 – Le Channel – sc. nationale de Calais (62)
• 11 fév. 2022 – Théâtre Jean Lurçat – Sc. nationale d’Aubusson (23)
• 1er mar. 2022 – Théâtre de la Madeleine, sc. conventionnée de Troyes (10)
• 5 et 6 mar. 2022 – Malraux, sc. nationale de Chambéry (73)
• 11 mar. 2022 – L’ECAM, Le Kremlin-Bicètre (91)
• 24 mar. > 2 avril 2022 – Le Monfort, Paris (75)
• 5 > 8 avr. 2022 (jours à déterminer) – Festival Mythos / Théâtre National de Bretagne, Rennes (35)

Crédit photo : Jerome Teurtrie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives

%d blogueurs aiment cette page :