LES FRAC ONT TRENTE ANS, ET FONT LEURS « PLEIADES »…

_frac_marseillecxavier_zimmermann-frac_paca

Les Pléiades : 30 ans des Frac / Dans l’ensemble des régions, d’avril à décembre 2013

30 ans déjà que Jack Lang et l’Etat Mitterrand inventaient les FRAC, ces Fonds Régionaux d’Art Contemporain qui ont rythmé la vie artistique française, découvert et acheté une multitude de jeunes artistes en régions. Ils fêteront dignement leur belle jeunesse ensemble, sous le doux nom des « Pléiades », d’avril à décembre dans toute la France…

Les Pléiades. C’est sous cet intitulé, qui évoque l’idée de collection et celle de l’unité qui rassemble des éléments et des parcours divers dans une même dynamique, que la manifestation destinée à célébrer les 30 ans des FRAC otganise deux moments :

– 23 invitations à des créateurs en régions d’avril à décembre 2013. À cette occasion, chaque FRAC donnera carte blanche à un ou plusieurs créateurs pour, à partir de sa collection, imaginer des expositions ou inventer des dispositifs pour les présenter. Grâce au partenariat noué à cette occasion avec le Centre national des arts plastiques, douze productions d’oeuvres et d’expositions ont été rendues possibles.

– Une exposition collective aux Abattoirs – FRAC Midi-Pyrénées à Toulouse, du 28 septembre 2013 au 5 janvier 2014. Il s’agira d’une coproduction entre les 23 FRAC , PLATFORM et les Abattoirs – FRAC Midi-Pyrénées, en partenariat avec le Centre national des arts plastiques .

A l’étranger, ce programme d’expositions sera complété par un projet à l’international en 2015 avec le Van Abbemuseum à Eindhoven (Hollande) puis en 2015-2016 avec le Singapore Art Museum, à Singapour. Par ailleurs, un projet éditorial sera consacré aux usages et expérimentations des FRAC à partir de leurs collections.

La création des Fonds régionaux d’art contemporain en 1982, dans le cadre de la politique de décentralisation mise en place par l’État et les Conseils régionaux, témoigne de la volonté de démocratiser l’art d’aujourd’hui et de le rendre accessible dans chaque région.

Depuis leur origine, les FRAC, cofinancées par l’État et les Régions, rejoints par d’autres collectivités territoriales, s’acquittent de trois missions complémentaires : collectionner l’art de notre temps, le donner à voir en allant à la rencontre des publics, en faire la pédagogie.

Aujourd’hui, les FRAC assument de multiples actions de soutien à la création, de diffusion et de sensibilisation auprès de tous les publics au sein du territoire régional et bien au-delà. Chaque FRAC a par ailleurs développé, en fonction de son territoire, de ses acteurs, de son histoire, une collection et un programme d’activités qui lui est propre.

Les FRAC en quelques chiffres. Depuis 1982, les 23 Fonds régionaux d’art contemporain ont acquis plus de 26000 oeuvres réalisées par 4200 artistes (dont 56,5% français). Chaque année, l’ensemble de leurs projets (environ 600) sont vus par plus d’un million de personnes.

Les FRAC se sont regroupés au sein de l’association PLATFORM qui a pour objectifs de constituer un centre de ressources et d’information sur leur activité, de promouvoir leur spécificité, renforcer leur collégialité, diffuser leurs collections par des projets interrégionaux et internationaux et ainsi accroître leur visibilité.

Photo : Le Chantier du nouveau Frac PACA à Marseille, toujours inachevé alors qu’il devait être livré en 2013 / Photo Xavier Zimmermann

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives