CYRIL TESTE, « POUR RIRE POUR PASSER LE TEMPS » : C’EST QUE LE DEBUT SERRE LES DENTS

pourire04[1]

FESTIVAL ETRANGE CARGO : Pour rire pour passer le temps / Cyril Teste – Collectif MxM / La Ménagerie de verre – dans le cadre du Festival Étrange Cargo / Du 2 au 6 avril 2013.

Cyril Teste, membre co-fondateur du collectif MxM, familier d’une approche plastique et esthétique du plateau et d’une utilisation – parfois excessive – des nouvelles technologies, s’est emparé de Pour rire pour passer le temps, avec une sobriété et une intelligence certaines.

Ce texte de Sylvain Levey réfléchit, en sept tableaux et dans une écriture incisive et elliptique, à la violence, banale et gratuite, d’aujourd’hui. Dans une société où les faits divers sordides fascinent et où leur traitement médiatique est de plus en plus présent, réaliste, ignominieux.

Deux personnages poussent un troisième à frapper un quatrième. Pourquoi ? « Pour rire, pour passer le temps.» Le jeu est pervers, on s’amuse de la torture infligée à ce souffre-douleur plus ou moins consentant, qui de toute façon « joue la comédie, (…) fait le pitre. Le guignol. L’enfant. » Mais aussi du peu de morale et de la soumission de celui qui frappe, plus encore que de l’inconscience des deux dictateurs. Il est d’accord pour agir, « si c’est pour faire plaisir (…) / si c’est demandé gentiment (…) / si c’est pour son bien (…) / si c’est pour rendre service ( …) ». Son obéissance à l’autorité, sa cruauté, ne sont pas sans rappeler l’expérience de Milgram. Si l’agresseur s’étonne du manque de politesse de la victime, qui ne garde pas de cigarette au cas où on lui en demanderait une, on constate que dans ce monde les valeurs sont inversées, et les limites absentes.

Alors que Pour rire pour passer le temps a souvent fait l’objet de mises en scène faisant la part belle au corps et à l’action, violente et excessive, Cyril Teste réussit la gageure de proposer un spectacle tout en retenue, la théâtralisation de la torture étant suffisante, sans pour autant mettre le spectateur à distance. Une fois encore, le plateau ne nécessitera pas d’artifices pour inventer un espace-temps ou faire entendre le texte. On ne sait pas où ça se passe, les personnages n’ont pas de noms mais des chiffres, mais ce n’est pas ce qui importe.

Deux chaises, deux poufs, deux pupitres, deux écrans à cour et à jardin créent une scénographie en miroir. Pour les quatre rôles, il n’y aura que deux comédiens, Ludovic Molière et Thierry Raynaud. L’un et son double, tour à tour victime, bourreau, complice.

Le texte, matérialisé sur scène, défile sur les écrans, suffisamment lentement pour que les comédiens puissent le lire. L’affichage est aléatoire, les comédiens le redécouvrent au fur et à mesure, et ont l’air aussi pantois que nous, spectateurs, qui écoutons sans comprendre. Les répliques s’enchaînent, rythmées par des Aïe et des bruitages de coups, amplifiées.

Puis une pause. Temps mort. Les écrans s’allument. L’un ne sait plus pourquoi il frappe. Ils discutent. Mais un mot de travers de l’autre, et les coups reprennent. C’est seulement au dernier tableau que nous comprenons. Une lumière rouge baigne l’espace, annonciatrice d’une fin malheureuse. Sur les écrans, une vidéo du lynchage collectif apparaît. On ne voit que quatre paires de jambes, comme si on avait filmé sur le vif, avec un téléphone portable. Les deux comédiens, derrière les pupitres, doublent la scène, en temps réel, avec une précision et une synchronisation parfaites. On se demandait quelles étaient les limites de ces jeux de pouvoir et de manipulation. Lorsque l’un tire à la carabine, on sait qu’il n’y en a pas.

Il faut se laisser le temps d’être perdu pour apprécier à sa juste valeur le spectacle. Les comédiens trouvent la justesse nécessaire à l’entente du texte, sans en rajouter, en finesse.

Caroline Simonin

Pour rire pour passer le temps / Cyril Teste – Collectif MxM / La Ménagerie de verre : 12-14 rue de Léchevin 75011 PARIS / Jusqu’au 6 2013.

En savoir plus : http://www.collectifmxm.com/

pourire05[1]

Visuels copyright Cyril Teste / Collectif MxM

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives