BIENNALE DE VENISE : LES VIDEOS DE RYAN TRECARTIN QUI BOUGENT LE MONDE

ryan-trecartin[1]

Envoyé spécial à Venise.
55e BIENNALE DE VENISE : RYAN TRECARTIN au « PALAZZO ENCICLOPEDICO » / Arsenale / Du 1er juin au 24 novembre 2013.

L’installation vidéo de Ryan Trecartin a été très remarquée à l’Arsenale, au sein de la méga-exposition du Palazzo enciclopedico montée par Massimiliano Gioni. Il faut dire que ces trois oeuvres très fortes ne passaient pas inaperçues…

Le jeune vidéaste, qui a bénéficié en France d’une expo au MAM de Paris en 2011/2012, produit ainsi des installations vidéo de grand format. Celles du Palazzo Enciclopedico étaient destinées à nous placer dans une position d’instabilité totale, ressentie physiquement. Le sol semblait vaciller lorsque, monté sur une espèce de ring où était projetée chaque vidéo, l’on s’apercevait alors qu’en regardant ces images hyper-speed et bougées, au montage ultra-rapide et déstabilisé, l’on se retrouvait totalement immergé dans le chaos du mouvement de la caméra, au point d’en perdre tout repère spatial…

Le téléphone portable et le computer sont naturellement les outils que Trecartin connaît le mieux, comme lorsqu’il était enfant, la télévision était son univers. Il s’inspirait alors des émissions qu’il regardait, séries pourraves, shows débiles et autres joyeusetés et en recréait les scènes avec sa bande de potes. « Quand je regarde un film, ce qui m’intéresse ce sont les personnes qui regardent avec moi, leurs réactions » dit l’artiste de son travail, et ici à Venise c’est particulièrement vrai…

Ryan Trecartin monte ses vidéos et ses installations comme une entreprise de cinéma, avec ses amis, une bande à géométrie variable avec laquelle il fabrique ses images. Ainsi les rôles, décors, accessoires, costumes, maquillage, musique, sont-ils une oeuvre commune, jusqu’au moment où Trecartin la monte et l’installe définitivement dans un musée ou une galerie.

Ryan Trecartin travaille souvent avec Lizzie Fitch en particulier, et d’ailleurs leur expo au MAM était sous leurs deux noms. La fonction de chacun varie selon les objectifs. Ainsi, pour les vidéos, Ryan Trecartin écrit les scénarios et dirige les acteurs, en véritable homme-orchestre. Le montage final est également de son domaine, tandis que Fitch s’occupe de la production et de la post-prod. Une entreprise, pour de vrai.

Les oeuvres à l’Arsenale sont d’une force plastique percutante, et les images parfaitement déstabilisantes. Ryan Tracartin occupe une des grandes salles du Palazzo Enciclopedico plongée dans le noir avec un sens de l’espace et de la scénographie accompli. Les images, quant à elles, sont directement connectées à notre monde hyper contemporain, où, à l’instar de l’installation de Trecartin à Venise, tout bouge dans tous les sens et en permanence à une vitesse subsonique.

Marc Roudier

Ryan Trecartin est né en 1981 au Texas. Il a étudié à la Rhode Island School of Design. Il vit et travaille à Los Angeles.

Biographie sélective 
2013  55e Biennale de Venise, Palazzo Enciclopedico
2011/12  MAM, Paris
2011 MoMA PS1, New York / Museum of Contemporary Art, Miami
2010 Any Ever, The Museum of Contemporary Art, Los Angeles, CA / Any Ever, The Power Plant, Toronto, ON, Canada
2009 ‘The Generational : Younger than Jesus’ au New Museum, New York (exposition collective)

The Re’Search (Re’Search Wait’S), 2009-2010 from Ryan Trecartin on Vimeo.

Photo copyright Ryan Trecartin / La Biennale 2013

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives