MONUMENTA 2014 : LA VILLE BLANCHE D’ILYA ET EMILIA KABAKOV

Vue_d'ensemble_-_©_Photo_Didier_Plowy_pour_le_Réunion_de s_musées_nationaux

Monumenta 2014 : Ilya et Emilia Kabakov « Etrange Cité » / nef du Grand Palais / 10 mai > 22 juin 2014.

Pour l’édition 2014 de Monumenta, Jean-Hubert Martin, commissaire de l’exposition, a demandé à Ilya et Emilia Kabakov, artistes d’origine russe, de présenter une cité imaginaire où l’homme pourrait entrer en contact avec le sacré. Si l’on se perd volontiers dans les méandres de cette Etrange Cité, cette dernière ne nous fait nullement ressentir l’immensité de l’espace offert par la nef du Grand Palais. Il ne s’agit nullement d’une œuvre qui s’attaque à nos sens et éveille en nous des sensations enfouies. Il s’agit plutôt d’une œuvre érudite au fort pouvoir symbolique et évocateur qui peut, il faut l’avouer, heurter par son hermétisme.

Cette cité se visite comme un labyrinthe et se lit comme un livre qui n’aurait pas de sens de lecture. Nous passons d’une « chambre » à l’autre – au sens mystique du terme – sans que le chemin ne soit évident. A l’entrée nous attend une grande coupole aux couleurs changeantes, puis nous nous perdons dans un village blanc où les formes aigues trahissent notre orientation. Nous devons chercher notre chemin tout comme nous cherchons à l’intérieur des sept modules une signification aux installations qui s’y trouvent.

A l’intérieur de ces derniers, les deux artistes nous livrent des maquettes, dessins et textes qui rendent compte de cette cité imaginaire que l’homme aurait construite afin de pénétrer les puissances cosmiques qui l’entourent. Comme dans les temples de nombreuses civilisations, nous devons baisser la tête avant d’y entrer comme pour s’incliner devant le mystère. Si l’on retrouve dans cette cité nombre de référence métaphysiques à la religion chrétienne orthodoxe et aux pensées magiques de civilisations aujourd’hui disparues, elle ne fait référence à aucune en particulier et semble se perdre dans les vapeurs de l’histoire. Ni passée, ni future, cette cité flotte et accueille nos interprétations les plus folles.

Les maquettes et certains dessins déçoivent par leur manque d’expressivité, leur côté brut, malhabile. Cette facture, qui rappelle un peu les dessins abstraits de Kasimir Malevitch ou l’aridité des constructivistes russes, ajoute à l’hermétisme de l’œuvre et en bloque toute appropriation affective. L’univers qu’ils nous proposent est vaporeux, véritablement étrange, mais nous avons l’impression qu’il aurait bien pu être présenté dans un tout autre espace vaste. Le dialogue entre la nef du Grand Palais et cette œuvre monumentale n’offre pas de point de vue esthétique et sensoriel nouveau.

Même s’il s’échappe des œuvres un onirisme mystérieux parfois troublant, il n’en reste pas moins que l’on ressort peu touché par cette édition 2014 de Monumenta.

Quentin Guisgand

Chappelle_blanche_-_©_Photo_Didier_Plowy_pour_le_Réunion _des_musées_nationaux

Photos Didier Plowy pour RMN

Comments
2 Responses to “MONUMENTA 2014 : LA VILLE BLANCHE D’ILYA ET EMILIA KABAKOV”
  1. Tout à fait d’accord. Cela rejoint les dernières conclusions de mon article : http://m.huffpost.com/fr/entry/5329935?utm_hp_ref=France Bien à vous.

  2. Cette œuvre n’est hermétique, qu’à ceux qui ne veulent faire aucun effort d’imagination, il suffit de se documenter un peu plus, d’aller voir la cuisine communautaire au musée Maillot, pour saisir la notion de confinement communautaire que veut y faire sentir Kabakov, quant aux dessins je suis de votre avis, je les ai rapidement zappés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives