LA PLAY-LIST DE DAVE, L’INTERNATIONAL RECORDS

Carpenter.2

La PLAY-LIST de Dave.

L’International Records est un chaleureux disquaire indépendant situé en plein centre de la rue Moret du 11 eme arrondissement de Paris. Pour Inferno Dave, l’ambassadeur du lieu nous a livré une fascinante liste musicale raisonnée.

John Carpenter – Lost Themes (Sacred Bones)

A l’âge de 67 ans, John Carpenter sort son premier album solo. Le mythique réalisateur de films d’horreur, également connu pour avoir composé les bandes originales d’une quinzaine de ses oeuvres, creuse avec « Lost Themes » le même sillon que sur ses thèmes les plus célèbres (Halloween, Fog, Assaut, Prince des Ténèbres…), à savoir un minimalisme crasseux, répétitif et angoissant, guidé par le son des synthés analogiques.
Une très belle surprise.

Aphex Twin – Computer Controlled Acoustic Instruments Pt 2 (Warp)

Peut-être faut-il tout simplement cesser de s’interroger sur les agissements d’Aphex Twin. De retour après 13 ans d’absence, il balance coup sur coup un triple vinyle (l’excellent « Syro »), des centaines de morceaux inédits sur Soundcloud, puis ce long et touffu EP qui a tout d’un album, annoncé comme la Part 2 d’un projet dont on cherche encore la Part 1…
Peut-être faut-il tout simplement saluer la grâce et l’inventivité de cette nouvelle offrande, en cessant d’essayer de pénétrer l’impénétrable.

Josè Manuel – Mantra (Joe’s Bakery)

Domenico Cantarella, alias Josè Manuel, est un producteur italien relativement méconnu, qui arpente les lisières du disco et de la house en les associant souvent à des sonorités venues d’Asie, du Maghreb ou du Moyen-Orient. Après son éblouissant « Ajna » sorti l’an dernier, il revient sur le label britannique Joe’s Bakery avec un EP de haute volée, partagé entre house hindouisante et hédonisme baléarique, qu’il conclue avec le très drôle et pornographique « Orgasmico ». A surveiller de près.

Marie et les Garçons – Marie et les Garçons (Feedback)

Pierre angulaire de la new wave à la française, l’unique album de Marie et les Garçons n’avait jamais été réédité depuis sa sortie en 1980 sur Ze Records. Il faut remercier l’équipe du site et du magazine Gonzaï, qui lance ainsi son label de réédition, Feedback, pour cette belle initiative.

Mêlant une certaine candeur au côté incisif du post-punk de l’époque, la musique du groupe lyonnais n’a pas pris une ride, 35 ans après. Les deux morceaux de bravoure du disque restent « Re Bop » et « Attitudes », produits par l’immense John Cale.

Jean-Pierre DecerfSpace Oddities (Born Bad)

Avec cette sortie, Born Bad inaugure une nouvelle série de compilations consacrée aux grands compositeurs de l’illustration sonore française. Figure essentielle mais méconnue de l’histoire de la musique hexagonale, Jean-Pierre Decerf, comme beaucoup de ses confrères, a traversé les décennies en s’essayant à tout : expérimentations électroniques, rock progressif, afro-funk, disco cosmique… Cette anthologie, bien qu’anecdotique si l’on considère la quantité de ses productions, lui rend parfaitement justice.

Dave

International Records, 12 rue Moret 75011 Paris

Jose ManuelMantra (Joe’s Bakery Remix)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives