BJÖRK, RETROSPECTIVE, MoMA NEW YORK

bjorklead1

Björk, retrospective / MoMA, New York, / March 8–June 7, 2015.

Björk se voit consacrée au MoMA par une exposition qui retrace l’ensemble de ses projets et réalisations en tant que compositrice. Björk, qui à ses heures est aussi artiste visuelle, notamment en collaboration avec son ex compagnon Matthew Barney, a pour cette exposition resseré son propos sur sa carrière musicale, les albums, et les images et réalisations visuelles qui ont accompagné ceux-ci.

Dans une interview récente, Björk se définit d’abord comme musicienne, ses divers travaux visuels n’étant que le contrepoint de son activité musicale, même si le musée montre installations, vidéos, costumes et images de l’artiste pluridisciplinaire. Cette exposition au MoMA, l’un des plus prestigieux musées au monde, n’est donc pas à lire comme un pied-de-nez à Matthew Barney, dont elle dit d’eux deux qu’ils sont « comme une pomme et une orange », tant pis pour les mauvaises langues, mais bel et bien comme un hommage à l’importance que l’oeuvre composée de l’artiste islandaise tient sur la scène musicale internationale.

_______________________________________

The Museum of Modern Art presents a retrospective of the multifaceted work of composer, musician, and singer Björk. The exhibition draws from more than 20 years of the artist’s daring and innovative projects and her eight full-length albums to chronicle her career through sound, film, visuals, instruments, objects, and costumes.

In the Museum lobby, instruments used on Biophilia (2011)—a gameleste, pipe organ, gravity harp, and Tesla coil—play songs from the album at different points throughout the day. On the second floor, in the Marron Atrium, two spaces have been constructed: one is dedicated to a new sound and video installation, commissioned by The Museum of Modern Art, for “Black Lake,” a song from Björk’s new album Vulnicura (2015); and the second is a cinema room that screens a retrospective in music videos, from Debut (1993) to Biophilia.

On the third floor, Songlines presents an interactive, location-based audio experience through Björk’s albums, with a biographical narrative that is both personal and poetic, written by the acclaimed Icelandic writer Sjón, along with many visuals, objects, and costumes, including the robots designed by Chris Cunningham for the “All Is Full of Love” music video, Marjan Pejowski’s Swan Dress (2001), and Iris van Herpen’s Biophilia tour dress (2013), among many others.

moma_bjork_wand.e0b6d112536.original

Images : 1- Still from the “All Is Full of Love” music video. 1999. Directed by Chris Cunningham. Music by Björk. Image courtesy of One Little Indian / 2- Björk, photography / copyright the artist.

Comments
One Response to “BJÖRK, RETROSPECTIVE, MoMA NEW YORK”
  1. Je craque pour Elle …!!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives