ABDUL KARIM MAJDAL AL-BEIK, « A HEART ON A WALL », AYYAM GALLERY DUBAÏ

AK152_

Abdul Karim Majdal Al-Beik : A Heart on a Wall / Ayyam Gallery Dubaï / 9 Novembre – 31 Décembre 2015.

La Galerie Ayyam (Dubaï, DIFC) présente Un Coeur sur le Mur, l’exposition en solo du plasticien syrien Abdul Karim Majdal Al-Beik, qui opère un nouveau virage esthétique. Suite au succès qu’ont connu ses oeuvres en 2014 à l’espace Ayyam Projects de Beyrouth, Abdul Karim Majdal Al-Beik revisite le passé en ravivant un corpus de travaux commencé à Damas. Composées dans la capitale libanaise, où il est désormais établi, ses oeuvres les plus récentes proposent de documenter le temps écoulé depuis le début du conflit syrien.

Assimilant les murs de la ville à des témoins du quotidien sur ses toiles, Abdul Karim Majdal Al-Beik y voit les vies en suspens de Syriens résidant à Beyrouth. La volatilité de leur existence, mise en attente par la guerre, est signifiée à travers une palette lumineuse et la présence de couches stratifiées de peinture. Couleurs chaudes et symboles nouveaux remplacent la grisaille des tableaux précédemment crées à Damas, qui symbolisaient alors des «blessures enfouies». Désormais, les murs d’Abdul Karim Majdal Al-Beik sont ornés d’écrits arabes, de graffitis et de gribouillages enfantins, auxquels l’artiste ajoute des textures imitant un aspect usé. L’empreinte du temps qu’il s’efforce ainsi de recréer témoigne à la fois de son refus d’oublier cette ville dont il chérit les souvenirs et de sa volonté «d’éterniser ce moment fragile où le désir est inaccessible et les rêves sont brisés.»

Mais ce qu’il souligne avant tout dans ses nouvelles oeuvres, ce sont les « préoccupations, désirs, espoirs et rêves » de ses amis et connaissances; de ceux qui ont émigré ou de ceux qui sont morts, ne laissant derrière eux que des souvenirs. Abdul Karim Majdal Al-Beik grave leur langage dans l’aspect rocheux de ses toiles afin de préserver le souvenir de ces « héros ordinaires ».

Né en 1973 dans un village des environs d’Hassaké en Syrie, Abdul Karim Majdal Al-Beik participe à de nombreuses expositions à travers l’Europe et le Moyen-Orient. Son travail est récompensé à la Biennale de Lattaquié et au concours Shabab Ayyam. Ses œuvres figurent dans des collections publiques et privées à travers le Moyen Orient et l’Europe.

Wall, 2015 – copyright the artist

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN