REGINE CHOPINOT, « PACIFIK MELTINGPOT » : POINT D’ORGUE

« Pacifik MeltingPot » – Régine Chopinot – vue à la MC93, Bobigny, le 16 mars 2018 – les 22, 23, 24 mars à MC2 Grenoble, et en tournée.

Heureuse qui comme Régine a fait de longs voyages… Et des voyages, elle en a fait pour ce cycle de projets qui débute aux Hivernales d’Avignon en 2010 avec son solo Oral de la danseuse aveugle qui rend compte déjà de visions rapportées de Nouvelle Calédonie, prémisses d’une inspiration qui dure encore…

C’est d’ailleurs logique de retrouver Régine Chopinot à Bobigny où est présentée sa nouvelle pièce Pacifik MeltingPot, alias PMP, puisque c’est la même Hortense Archambault, maintenant à la tête de la MC93, mais co-directrice du Festival d’Avignon en 2012 qui l’avait accueillie avec Very Wetr !

Tout au long de ce cycle, Régine Chopinot nous rapporte, telle une chercheuse, les fruits de ces longs périples. Comme il y a des écrivains voyageurs, elle poursuit une tradition des chorégraphes – voyageuses donnant à voir moult sensations de ces contrées lointaines.

Alors, pourquoi montrer cela s’interrogent d’aucuns. Et pourquoi pas ! Pourquoi ne pas profiter de cette vision d’une femme qui danse et qui rapporte des sons, des corps et finalement des danses de nous faire partager cette culture, ce rapport au temps, à la fraternité ? D’autant que, pour la plupart de ceux qui sont sur scène, elle les a formés et nous revient en mémoire les pièces pour le ballet de Hué au Vietnam où déjà la chorégraphe menait une recherche où elle avait lâché certaines certitudes pour laisser l’autre venir à elle….

Alors PacifiK MeltingPot… Commence sur un plateau quasi vide où trônent les instruments de musique et de petites cagettes de bois toutes au sol. Entrant un à un, les danseurs saluent le public dans leur langue et c’est tout l’enjeu de cette pièce : faire cohabiter hommes et femmes venus de Nouvelle Calédonie, de Nouvelle Zélande et du Japon et dont le point commun est d’être bercés par le pacifique.

Ce mouvement, cette rencontre, cette « métaphore, utilisée pour désigner une société devenant homogène et universelle, tous ces éléments fusionnant pour ne former qu’un seul et même ensemble harmonieux avec une culture commune » est symbolisée sur scène par ce lancé de balles, noires ou blanches, de part et d’autre du plateau. Et avant d’être une pièce de danse, ce spectacle est surtout musical au sens où le rythme est central, très présent par le mouvement des pieds qui tapent sur le plateau. Le chant aussi symbolise cette quête d’un rythme lent et profond. C’est donc bien tout un autre mode que nous offre Régine Chopinot qui propose une partition de ces influx qui nous sont étrangers et que, pour la plupart, on découvre ici… Rien de commun avec les rythmes occidentaux ou orientaux, tout semble nouveau comme à peine défriché pour nous. Une certaine langueur, quelque chose même de la nostalgie d’un monde perdu ou à peine connu nous saisit. Un vrai voyage.

Régine Chopinot sait faire feu de tout bois et tout l’inspire mais elle a quitté la démonstration pour une introspection qui lui va bien et qui touche le public – même scolaire qui, le soir où nous y étions, ne mouftaient pas ! Assez rare pour être souligné…- et toute cette différence apparaît dans ces sphères lancées, dans cette danse sur les mains où, les pieds en l’air, l’homme-danseur défit l’apesanteur et nous offre à voir un monde bouleversé. Un continent inconnu, une vie à part. Et finalement, non seulement il faut comprendre cette pièce comme le récit d’un continent traversé par une femme simple, mais surtout pacifique au sens où elle vise la concorde entre les Hommes… Décidément bien choisi ce titre de Melting-pot.

Emmanuel Serafini

En tournée : 22, 23, 24/03 MC2 Grenoble ; 27/3, Orléans – Scène Nationale ; 29/3 Rochefort ; 3/4 Toulon – Le Liberté

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN