LE GRAND MESS : THEO MERCIER AU LIEU UNIQUE, NANTES

THEOMERCIER_4[1]

Le Grand Mess / exposition de Théo Mercier / LU Lieu Unique Nantes / 2 mars – 28 avril 2013.

Au lieu unique, Théo Mercier conçoit un dispositif scénographique pour présenter comme jamais des œuvres anciennes revisitées, assemblées, décortiquées ainsi que des créations. Pensée comme un autoportrait plutôt que comme une rétrospective, Le Grand Mess est une exposition dont le titre annonce la couleur : quelque chose entre la messe et le mezzé, la célébration et l’ordinaire, le musée et le supermarché, hier et aujourd’hui.

Pour sa nouvelle exposition personnelle à Nantes, Théo Mercier conçoit un dispositif scénographique spécifique. On trouvera ici ce qui fait la grammaire de l’artiste : plantes, végétaux, masques, objets plus ou moins sexués, plus ou moins triviaux, plus ou moins identifiables aussi. Un savant mixage de références contemporaines et archaïques, sages et sales, tristes et drôles, dures et molles.

Au lieu unique, le public embarque dans un train fantôme sans conducteur, une machine à voyager dans l’espace et le temps sans feuille de route pour un pays qu’il ne connait pas mais qu’il reconnaît malgré lui au premier coup d’œil : tout à la fois étranger et familier. Dans l’œuvre de Théo Mercier, les objets font tout, les objets disent tout : fabriqués, imbriqués, emboités, assemblés, désossés, ils surgissent et font prendre des greffes improbables et spectaculaires.

Souvent qualifié d’autodidacte parce qu’il est passé par une école de design industriel, c’est après avoir poussé la porte de l’atelier de Matthew Barney en 2008 qu’il réalise sa première exposition personnelle à New York, à 25 ans. Depuis, il n’a cessé de participer à des expositions collectives à Paris, Berlin, New York, Londres, Lausanne, Riga ou Moscou, et de poser plus rarement ses bagages et ses malles aux trésors pour des expositions personnelles, comme lors de son Musée des arts seconds chez sa galeriste Gabrielle Maubrie (2011) ou au Tri Postal à l’occasion de Lille Fantastic (2012).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives