UN « MACBETH » AU GOÛT DE PRINTEMPS TUNISIEN : LOFTI ACHOUR AU TARMAC

galleriemacbeth1

LOFTI ACHOUR : MACBETH : LEÏLA AND BEN – A BLOODY HISTORY / Le TARMAC, scène européenne francophone, Paris / DU 28 JANVIER AU 7 FÉVRIER 2014.

Et si Macbeth et sa Lady avaient rencontré Bourguiba puis fréquenté la Tunisie sous le règne finissant de Ben Ali…
Avec Lotfi Achour et ses comparses, la comédienne Anissa Daoud et le musicien Jawhar Basti, tous complices du TARMAC depuis plusieurs années, soudain Shakespeare trouve un étrange écho sous les soleils des printemps arabes. Macbeth et sa Lady sont devenus Ben Ali et sa Leïla, autre couple diabolique enfermé dans sa déraison mais contrairement à ses aînés élisabethains nullement torturé par le remords.

Selon leur habitude, le trio d’artistes tunisiens, dérangeurs et dérangeants, propose un théâtre musical, un spectacle complet où se mêlent les mots et les notes, les images et les sons, le cinéma et le théâtre, les marionnettes et la vidéo. Une réflexion sur le pouvoir, son exercice, ses enjeux et sa confiscation par ceux qui se sentent investis d’une mission… souveraine.

C’est un Macbeth profondément ancré dans les convulsions de l’Histoire contemporaine du monde arabe que j’imagine.Lotfi Achour

http://www.letarmac.fr/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives