DRUMMING : ANNE TERESA DE KEERSMAECKER ET STEVE REICH

Drumming_LiveCopyrightHerman_Sorgeloos

DRUMMING : Cie Rosas & Ictus / Anne Teresa de Keersmaeker et Steve Reich / Théâtre de Nîmes / Mardi 25 février et Mercredi 26 février 2014 / Durée 1h.

On doit être bien à Nîmes. Certainement, puisque la cie Rosas y retourne d’année en année et y présentera sa prochaine création en 2015. Cette année François Noël, le directeur de la scène conventionnée pour la danse contemporaine, avait choisi de présenter une pièce du répertoire de la compagnie : Drumming (1998), dans sa version avec les musiciens en live. Et comme il a bien fait !

Car dans ce spectacle dont la musique est le moteur d’origine, elle est aussi le morceau le plus fascinant.
On n’a pas installé les rideaux sur les côtés de la scène du théâtre. Les tapis (d’un bel orange vif) n’ont pas été déroulé jusqu’au bout, comme si les spectateurs étaient arrivés un peu trop tôt. Un grand morceau de tulle sépare l’espace des musiciens mais on ne l’a pas monté jusqu’au haut des cintres. Les danseurs attendent en regardant les spectateurs, impatiemment. Les spectateurs aussi sont impatient : l’effervescence est la même d’un côté et de l’autre des projecteurs.

Puis, tout d’un coup, in medias res, commence la pièce. La pièce de Steve Reich et celle de Keersmaeker. Des deux côtés, on est dans une écriture très contemporaine qui se nourrit très fortement du tribal, des arts premiers, d’un rêve d’art primitif qui s’écrirait par des gens d’aujourd’hui sans un passif de 25 siècles.

A l’image des murs du théâtre et de l’unique tenture de fond de scène, la pièce est brute et rugueuse. Comme tous(tes) les grand(e)s chorégraphes, l’écriture de Keersmaeker est reconnaissable entre mille : un travail magnifique sur la droiture des bras, une prose rectiligne et volontaire, une inspection des sauts dans l’énergie qui relancent la danse. Mais, contrairement à ses pièces plus récentes, le spectacle est émaillé de sourires, de regards complices entre les danseurs et avec le public. Ils sont dingues d’humanité, ces petits rires en coin qu’elles balancent en plein centre du grand espace de jeu. Elles, les danseuses magnifiques de la compagnie Rosas : la jeune Sandra Ortega qui ressemble tellement à Héléna Pikon de la grande sœur Pina Bausch, Fumiyo Ikeda et Marta Coronado qui étaient déjà là à la création et dont le geste précis et intense ne pâlit pas avec les ans. Si la joie et le ludique se sont effacés de l’écriture de la chorégraphe et danseuse flamande, cette pièce paraît presque amoindrie au vu de la radicalité des suivantes.

Et la musique reste plus forte que le mouvement. Reich réussit ce formidable coup de maître d’aller au plus loin de la musique répétitive (jusqu’à saoûler le public, jusqu’à l’état de transe) tout en proposant d’infimes variations qui dilatent le temps ou le densifient alors que tout est profondément immobile pendant 53 minutes, compteur (orange lui aussi) à l’appui. Dans la danse, le temps avance, inexorablement. Malgré le temps pluvieux, la danse avance et les danseurs sourient. On doit être bien à Nîmes, c’est Ana Teresa qui le dit.

Bruno Paternot

Chorégraphie Anne Teresa De Keersmaeker / Dansé par Bostjan Antoncic, Linda Blomqvist, Marta Coronado, Tale Dolven, Carlos Garbin, Fumiyo Ikeda, Sandra Ortega, Elizaveta Penkova, Igor Shyshko, Marco Torrice, Samantha van Wissen, Sue-Yeun Youn, Jakub Truszkowski / (Créé en 1998 avec Iris Bouche, Bruce Campbell, Marta Coronado, Alix Eynaudi, Fumiyo Ikeda, Martin Kilvády, Oliver Koch, Cynthia Loemij, Roberto Oliván de la Iglesia, Ursula Robb, Taka Shamoto, Rosalba Torres) / Musique Steve Reich ‘Drumming’

Production 1998 Rosas, De Munt / La Monnaie (Brussel/Bruxelles/Brussels), La Bâtie – Festival de Genève
Coproduction 2012 De Munt / La Monnaie (Brussel/Bruxelles/Brussels), Sadler’s Wells (Londen/Londres/London), Les Théâtres de la Ville de Luxembourg / Première 07.08.1998 ImpulsTanz Wien

prochaines dates de ce spectacle :
VEN 28.02 : Drumming / cc Zwaneberg – Heist-op-den-Berg (BE)
JEU 27.03 au DIM 30.03 : Drumming / Mercat de les Flors – Barcelona (ES)
SAM 21.06 et DIM. 22.06 : Drumming / Malta Festival – Poznan (PL)

Drumming_LiveCopyrightHerman_Sorgeloos (1)

Photographies : Herman Sorgeloos

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives