FESTIVAL D’AVIGNON : LA GENERALE DU « PRINCE DE HOMBOURG » EMPÊCHEE

hombourg générale 2 juillet

68e FESTIVAL D’AVIGNON.

La nuit dernière (2 juillet), la générale du « Prince de Hombourg » qui se déroulait dans la Cour d’Honneur, s’est vue perturbée par quelques dizaines d’intermittents qui ont interrompu la répétition en envahissant le plateau, empêchant ainsi la fin de celle-ci.

S’en est suivi un affrontement verbal musclé entre les interrupteurs et les comédiens du plateau, qui pourtant arboraient en guise de soutien le fameux carré rouge, « discussion » qui a failli virer au pugilat. Rappelons que les personnels du Festival ont voté lundi soir à 80% pour le maintien des spectacles de la 68e édition, ne renonçant pas cependant à leur engagement ni à d’autres formes d’action. Olivier Py estimait alors de son côté avoir « plus de certitude que le festival aura lieu ».

Alors que la première de la « Flute enchantée » au Festival d’Aix en Provence, mise en scène par Simon McBurney, a bien eu lieu mercredi soir sans incident notable, il semblerait qu’ici à Avignon les choses soient moins simples que cela, une certaine frange des intermittents souhaitant toujours l’affrontement direct et l’empêchement des spectacles.

La première du « Prince » devrait être donnée vendredi 4 juillet, même si un préavis de « grève massive » appelé par la CGT spectacle pour ce jour-là la menace clairement. Une première qui constitue l’ouverture officielle de la 68e édition de ce festival qui paraît, d’ores et déjà, bien perturbée.

Photo AFP / L’Est républicain

Comments
One Response to “FESTIVAL D’AVIGNON : LA GENERALE DU « PRINCE DE HOMBOURG » EMPÊCHEE”
  1. Freaky Beast dit :

    Il faudrait peut-être que les « franges radicales » se rendent compte qu’il est de manière générale difficile de préserver une certaine sympathie et bienveillance pour leurs actions comme il est difficile de parvenir à se faire entendre sans parfois l’être, radical…
    Ce qui est franchement dommage, et j’écris cela de manière très générale, est que ce soit au final la culture, l’art et leur partage qui finissent de toute façon par en pâtir. Il y a eu d’ailleurs de belles interventions (je trouve) de Philippe Torreton sur ce qu’il se passe actuellement et même de la momie de Jack Lang sur la question, tringlant avec une certaine causticité notre cher gouverne-ment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives