RESONANCES : BERTRAND BONELLO AU CENTRE POMPIDOU

Bertrand Bonello

43e FESTIVAL D’AUTOMNE : Bertrand Bonello : Résonances : Centre Pompidou / 19/09 au 26/10

Avec Résonances au Centre Pompidou, Bertrand Bonello présente sa recherche sur les rapports entre cinéma et musique, entre images et sons. L’exposition sera également accompagnée par une rétrospective de l’œuvre cinématographique de Bonello, incluant des projections de films et des diffusions de bandes-son.

Si le grand cinéaste Robert Bresson dit que « l’oreille va davantage vers le dedans, l’œil vers le dehors », Bertrand Bonello répond : « Oui, l’œil décrit de manière implacable ce qui lui est proposé, alors que l’oreille va aller chercher des choses plus difficiles à cerner, plus enfouies dans notre affect. C’est pourquoi de ces images claires, j’ai voulu troubler les sons. »

« Musicien de formation, Bertrand Bonello a réalisé depuis le milieu des années 1990 douze films très différents, qui sont autant de prototypes. Son cinéma ne cesse de rechercher et d’expérimenter de nouvelles formes tout en restant délibérément fidèle à un certain classicisme. Ainsi s’adresse-t-il au plus grand nombre tout en l’amenant ailleurs, et autrement. Cet équilibre rare répond à des questions qui sont au cœur de la création contemporaine et qui s’inscrivent en même temps dans la grande tradition de la fiction : que faire du romanesque et du genre (au cinéma) ? Comment, aujourd’hui, donner à éprouver un récit, un espace, un personnage, une émotion ?

Aux prises résolument avec notre époque, faisant du temps, passé et présent, à la fois une matière, un instrument et une expérience, Le Pornographe, Tiresia, L’Apollonide et ses autres films travaillent le double et le genre, l’enfermement et la folie, l’engagement et le plaisir.

Plus encore peut-être que la facture musicale et sonore de ses films, c’est probablement l’intelligence et le raffinement de leur construction, visant toujours la sensation et l’affect purs, qui donnent le mieux à percevoir le compositeur et musicien qu’est Bertrand Bonello.

Ces constructions singulières reformulent les correspondances entre disciplines, qui sont au cœur des préoccupations et des missions du Centre Pompidou, en déplaçant les rapports entre cinéma et musique, entre images et sons.

C’est autour de ces rapports peu explorés que nous avons invité Bertrand Bonello à concevoir un ensemble de propositions, déclinées pour l’espace d’exposition et pour la salle de cinéma. Elles offrent la possibilité de percevoir et repenser la manière dont image et son s’engendrent et se transforment l’une l’autre. On y découvre un remix de son travail, un essai introspectif réalisé pour l’occasion, des créations visuelles et sonores autour de deux films fantômes non réalisés, des commandes à différents compositeurs sur un même film, on peut écouter des films dans le noir (…) »

(Alain Seban, président du Centre Pompidou)

http://www.festival-automne.com/uploads/spectacle/Brochure_Bonello1.pdf

Visuel : Bertrand Bonello © René Mayer Cohen

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives