WHY NOT JUDY CHICAGO?, CAPC BORDEAUX

diner party

WHY NOT JUDY CHICAGO? / CAPC, Bordeaux / 10.03.2016 – 04.09.2016.

À travers une sélection d’oeuvres et de documents, l’exposition Why not Judy Chicago ? (Pourquoi pas Judy Chicago?) trace un parcours dans la longue carrière de cette artiste américaine, pionnière de l’art féministe.

Pour répondre à la question de savoir pourquoi une des artistes vivantes les plus populaires des USA continue à être exclue de l’histoire de l’art officielle, le dispositif d’exposition élaboré se déploie à partir de trois axes essentiels du travail de Judy Chicago.

Tout d’abord les premières œuvres que l’artiste produisit au milieu des années 1960, dans lesquelles elle commence à créer une iconographie qui dénonce et défie le phallocentrisme régnant dans l’art. Dans ces premières années de la troisième grande vague du féminisme, Judy Chicago combine la production artistique avec des projets éducatifs pionniers tels que les Feminist Art Programs de Fresno State College ou de Cal Arts qui, dans un premier temps, n’étaient destinés qu’à des groupes de femmes et dont le principe de base était la prise de conscience féministe. Des projets qu’elle a continué à développer, en incluant ensuite des hommes, et qui constituent un deuxième axe dans son travail reconnu comme son modèle de méthodologie pédagogique féministe de l’art.

C’est au début des années 1970, alors que l’artiste est associée à divers projets artistiques collaboratifs, tels que la très célèbre Womanhouse, qu’elle développe son œuvre la plus connue, The Dinner Party (1979-1981), dans laquelle elle met en avant sa préoccupation pour l’Histoire. L’Histoire comme discours ayant effacé les femmes, mais aussi en tant que catégorie qui renvoie à un contexte dynamique et en constant processus de construction. L’Histoire comme instrument de transformation sociale devient le troisième axe de la pratique de Judy Chicago et structurera à son tour des projets des années suivantes comme : The Birth Project, Power Plays ou The Holocaust Project.

L’exposition est accompagnée d’une conversation entre l’artiste et le commissaire Xabier Arakistain qui évoqueront l’oeuvre de Judy Chicago et l’émergence de l’art féministe de la Côte Ouest des USA dans la seconde moitié des années 1960, le vendredi 11 mars 2016 à 11h30 dans l’auditorium du CAPC musée.

Commissaire : Xabier Arakistain.

Image: Judy Chicago, The Dinner Party (1979-1981), copyright the artist.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN