« W/W – ART FEMMES ET GUERRE », MAISON ROSA BONHEUR

Vernissage de l’exposition W/W Art, femmes et guerre

W/W – art, femmes et guerre, une exposition collective proposée par Julie Crenn / Maison des arts plastiques Rosa Bonheur, Chevilly-Larue / 12/03/16 – 23/04/16.

Dans son projet curatorial « Sans tambour ni trompette – Cent ans de guerres », réponse à la commémoration du centenaire de la Grande Guerre, Julie Crenn a développé une réflexion sur la transmission, notre rapport à l’histoire, à ses événements tragiques et à notre façon de constituer une mémoire collective. Elle interroge les manques et les oubliés. Dans l’exposition W/W : art, femmes et guerre, des artistes femmes ont la parole, participent de la prise de conscience des drames, des conflits mondiaux et mettent en lumière la place des femmes dans l’histoire des guerres.

L’installation in situ de Sandra Lorenzi s’offre comme un lieu de mémoire. L’artiste a interrogé des personnes âgées, marquées par la Seconde Guerre Mondiale et incite le visiteur à s’arrêter pour prendre le temps d’écouter leurs paroles. Les Petites Troupes de Mélanie Lecointe, un campement militaire miniature, semblent avancer dans l’espace d’exposition. Présentée au sol, la photographie Espace public, territoire privé de Morgane Denzler intrigue le spectateur. Elle renvoie à Beyrouth, un territoire qui garde les traces d’une longue guerre.
Giulia Andreani s’intéresse à la place et au rôle des femmes durant les deux conflits mondiaux. Les portraits de ses deux séries de peintures, Trois Femmes et Sept Femmes dévoilent des femmes activent durant la Seconde Guerre Mondiale.

Les peintures de Maud Maris, à la limite de l’abstraction, suggèrent l’architecture de guerre et le camouflage. À côté, Delphine Pouillé, dans ses dessins et sa sculpture, fait référence aux gueules cassées.

Cette exposition offre ainsi un parcours à travers l’espace et le temps. Elle ouvre divers questionnements quant à notre manière de considérer les épreuves de l’histoire et de rendre hommage aux personnes qui l’ont marqué.

Pauline Lisowski

Vernissage de l’exposition W/W Art, femmes et guerre

Photos Julie Crenn

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN