LES PAPESSES : CINQ GRANDES DAMES DE L’ART A LA COLLECTION LAMBERT AVIGNON

RIP-louise-bourgeois-31-may-2010-yatzer_4[1]

« LES PAPESSES » : Louise Bourgeois, Kiki Smith, Jana Sterbak, Camille Claudel, Berlinde de Bruyckere  / Collection Lambert en Avignon / Palais des Papes, Avignon / Exposition du 9 juin au 11 novembre 2013.

La Collection Lambert en Avignon et Avignon Tourisme proposent une grande exposition conjointe dont le titre renvoie à l’incroyable histoire de Jeanne la Papesse, un personnage légendaire qui, au IXe siècle, aurait accédé a la papauté en dissimulant son sexe féminin. C’est sous l’égide de cette figure emblématique qu’ont été sélectionnées cinq femmes artistes, telles des papesses de l’art moderne et contemporain : Camille Claudel, Louise Bourgeois, Kiki Smith, Jana Sterbak et Berlinde de Bruyckere.

Dans l’exposition, les œuvres dialogueront d’un lieu a l’autre (les œuvres monumentales au Palais des papes, les petites sculptures et œuvres sur papier à la Collection Lambert). Elles tisseront ensemble des liens esthétiques et thématiques: la filiation père/mère/enfant chère a Camille Claudel, Louise Bourgeois ou Kiki Smith, le corps en métamorphose — Berlinde de Bruyckere, Kiki Smith —, l’alchimie médiévale reliant les êtres et les planètes — Jana Sterbak, Kiki Smith, Louise Bourgeois… 150 oeuvres, sculptures, peintures, installations s’intègreront dans l’imagerie médiéviste du Palais et dans le bel hôtel particulier investi par la Collection Lambert. Eric Mézil, directeur de la Collection Lambert, est le commissaire de cette exposition.

Le titre de l’exposition estivale renvoie à l’histoire de Jeanne la Papesse, cette incroyable légende médiévale antérieure à la venue des papes à Avignon. Un personnage érudit et charismatique venu de l’autre côté du Rhin fut élu pape et régna comme tel au >Me siècle jusqu’à ce qu’on découvre que ce représentant de Dieu sur terre était enceinte. Lors d’une procession publique, l’enfant fut délivré prématurément en couche. Jeanne la Papesse et son enfant décédèrent sur l’ancienne place Saint- Pierre-de-Rome. L’imaginaire médiéval reprit cette histoire largement diffusée par le Décaméron de Boccace ; aujourd’hui encore, une chaise percée permettrait à la fin d’un conclave de vérifier le sexe du pape nouvellement élu au Vatican pour ne pas renouveler la nomination d’une autre papesse…

Toutes ces cinq artistes reprennent la tradition de la sculpture, souvent réputée pour être la plus difficile des pratiques (plus traditionnelles, marbre, terre cuite, plâtres, bronze, cire et contemporaines, tissus cousus, verre, céramique, papier mâché…)

Ces cinq ensembles d’œuvres de ces grandes Papesses de l’art moderne et contemporain seront ainsi présentés et associés de sorte qu’ils restitueront à Avignon son histoire médiévale, période où les mystères étaient les théâtres primitifs permettant d’exorciser la peur du diable et les prophéties chères à notre Nostradamus provençal.

kiki smith tale 1992

Visuels : 1/ Une "Maman" de Louise Bourgeois (1999) 2/ Kiki Smith "Tale" (1992) / Photos DR / Copyright Kiki Smith et succession Louise Bourgeois.

About these ads

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s