FESTIVAL CHABEUIL 2012 : RENCONTRE ENTRE LES MONDES

INITIATIVES. Un Festival en campagne : CHABEUIL 2012

Le Festival « Rencontre entre les mondes » se déroule chaque année depuis maintenant 8 ans au mois de février à Chabeuil au Sud Est de Valence… C’est une belle histoire autant humaine qu’artistique qui s’écrit par la volonté d’une bande de copains. Ici, pas de thème, pas de tête d’affiche, juste des coups de cœur et des amis de passage, autant dire que la programmation est éclectique et avec un certain parti pris. Cinéma, théâtre, arts de rue, photographie, danse, musique, cirque, discussions… Le maitre mot étant de programmer ceux qui refusent d’entrer dans des cases, qui ne feront pas l’unanimité mais qui marqueront les esprits. Parce qu’on est tous différents, qu’on a tous une sensibilité différente, des gouts différents, et que c’est ce qui fait que le menu artistique d’un festival ne ressemble pas à un autre. C’est ce qui fait que la diversité culturelle s’épanouit…

Chabeuil, mercredi 22 février… Plus de 7h00 de route pour faire les 290 km pour y venir… Le charme d’aller à un festival en camion…
A l’arrivée, tout va bien, l’ami Jérôme Aussibal et sa troupe de Keupons bricoleurs géniaux ont déjà posé l’ambiance du festival. Des braseros, de la verdure, des sièges improbables et de la bricole dans tous les coins. Mais comment font-ils pour se renouveler d’année en année en gardant leur griffe ? Un petit tour au Bar Alternatif pour prendre les billets… Nouveauté cette année, un Pass-semaine à 60 €uros… Pas cher pour avoir accès à toute la programmation (hors spectacles en prix libre).

On retrouve les connaissances des années précédentes on boit un verre et c’est déjà l’heure du premier concert… Lorsque j’ai vu arriver les Endless Summer sur scène, je me suis dit que la soirée allait être longue… Un saxo alto en djellaba avec une tête de bucheron canadien, deux choriste sexy façon « les ch’tis à Ibiza », une basse et une batterie… J’étais trop loin de la sortie pour m’y frayer un passage sans efforts, je suis donc resté et le concert a commencé… A 200 à l’heure… Imaginez la progéniture improbable d’un big-band et des B52’s chargée d’amphé… Un charisme à toute épreuve, une rythmique péchue, les choristes à fond dans leur truc, ils prennent plaisir à jouer ensemble et ça se voit. Premier jour pour moi et déjà une découverte comme souvent ici. Des musicos à suivre donc et à revoir avec plaisir à l’occasion… J’ai pris note pour l’avenir, toujours se caler loin de la sortie pour s’obliger à rester, on ne sait jamais…

Le jeudi commence comme dans tous les festivals… vers 14h00… Café au bar alternatif, on traine du coté des yourtes (ah oui, j’ai oublié de le dire, l’association qui organise fait dans l’humanitaire France/Mongolie et c’est plutôt sympa comme projet) et on rencontre Marion Barras, photographe mobile. Dans sa petite caravane studio, elle sillonne les routes, travaille, vit. Ses photos, toujours poétiques nous parlent de choses simples et s’ancrent dans notre mémoire…

Pour rester dans l’ambiance, ce soir c’est cirque pour moi. La Compagnie Singulière dans leur nouveau spectacle « Soliloques ». J’ai bien lu mes fiches… Mélissa la contorsionniste et voltigeuse, Géraldine au tissus aérien, Luiz au trapèze, Franck l’équilibriste et Marcel au piano pour mettre en musique tout ce joli monde. Ah oui, j’oublie Thomas, fil de fériste un peu limite sur le plan technique mais touchant de maladresse. Ils vont solliciter le public, le faire réfléchir à la relation qui le lie à l’artiste, le rendre actif… Ca marche du tonnerre ! Ne les ratez pas si vous en avez l’occasion. Instants magiques !

Putain, c’est déjà vendredi… Ce soir je l’attends depuis le début alléché par le duo graphique et musical Gangpol & Mit. Sur le papier, ça me faisait tripper. Imaginez le pitch : Deux allumés du clavier qui se proposent d’être accompagnés par l’orchestre virtuel « the 1000 people band » projeté en multi-écrans interactifs… Au final, grosse déception, ils ont eu LA bonne idée mais l’ensemble fait un peu brouillon… A revoir quand ils auront un peu plus tourné… Cet après midi, au bar il y avait 5 Grand Bretons qui vidaient des bières… L’air sûr de leur coup. Damned c’était les Jim Jones Revue et maintenant ils entrent en scène… Bon autant vous le dire d’entrée, ils nous l’ont fait à l’ancienne. Du rock comme on braque une banque. Tout à fond. Simple, Direct, Violent, Efficace. Je pensais le genre mort depuis Doc Feelgood et cinq gamins en noir et boots pointues viennent me prouver que ça fonctionne encore. Merci à eux. Et vous, ne les ratez pas.

Le samedi commence tranquille, pensez le dernier soir. Tout d’abord, améliorer mon Karma, je vais faire un tour dans la caravane de Siméon Joly, un voyant médium totalement lucide comme il dit… Bon il a mauvais caractère mais tout le monde fait la queue pour se faire remettre en ordre de marche. Et ça fonctionne. Merci Siméon. Un thé au bar où on croise Lo’Jo fraichement arrivé et qui fait comme nous… Comme toujours, le bonhomme est touchant, fragile, nomade jusque dans les histoires qu’il va chanter tout à l’heure sur scène accompagné du N’Goni ou de l’harmonium indien et de percussions. Un moment de paix et de sagesse… La soirée continue et le thermomètre monte subitement avec Impérial Tiger Orchestra. Vous connaissez vous la musique Ethiopienne ? Moi j’ai découvert… mais pas n’importe comment. L’orchestre s’amuse. Les standards Ethiopiens, sans perdre leurs racines partent sur les chemins de l’électro avec des lignes de basse hypnotiques et des percussions chauffées à blanc… Un vrai show avec danseuses…

Pas facile de passer après pour l’Impérial Kikiristan. Ils s’en sortent bien pourtant. Toujours la même folie et que de chemin parcouru depuis la cour Impériale de Kigrad… A découvrir si vous ne connaissez pas…

Ensuite, on brule le Totem de l’année 2012 et la suite ne vous regarde plus…

Pascal Salles

« Rencontre entre les mondes » s’est tenu à Chabeuil du 22 au 25 février 2012.

Endless Summer  http://www.myspace.com/rigolus
Pas de date connue

Compagnie Singulière http://www.lacompagniesinguliere.fr/
Le 09 et 10 Mars à Toulouse « L’agit’ à l’empalot »
Du 19 au 22 juillet Chalon sur Soane « festival Chalon dans la rue »
Du 22 au 25 Aout Aurillac « Festival d’Aurillac »

Gangpol & Mit  http://gangpol-mit.blogspot.com/
Pas de date connue

Jim Jones Revue  http://www.jimjonesrevue.com/website/home
Le 02 Mars à Nancy « Le Hublot »
Le 03 Mars à Charleville Meziere « Le Forum »
Le 10 Mars à Girona « Black Music Festival »
Le 05 Avril à Londres « Beat bestoke festival »

Lo’Jo  http://www.lojo.org/
Le 09 Mars à Adelaide « Festival Womad »
Le 26 Mai à Angouleme « Festival Musiques Metisses »

Impérial Tiger Orchestra  http://www.myspace.com/imperialtigerorchestra
Le 18 Avril à Stans « Jazz Pavillon »

Impérial Kikiristan  http://www.kikiristan.com/
Le 08 Avril au pont du Gard « Garrigues en fête »
Le 20 Avril Le Luc

Visuels : 1- Chabeuil 2012, 2- Imperial Kikiristan, 3- Clôture du Festival / Photos Pascal Salles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives