BEYROUTH : VARIATIONS AUTOUR DE « NUMERO DEUX » DE JEAN-LUC GODARD / BEIRUT ART CENTER

beurut a c godard

Numero Quatre- Beyrouth 2013 / Part 1 : Variations autour de Numéro Deux de Jean Luc Godard, 1975 / Wednesday October 2, 2013 at 8pm / Beirut Art Center, Beyrouth (Lb).

Screening of Jean-Luc Godard, le désordre exposé by Céline Gailleurd et Olivier Bohler.

Un projet générique, en autant de variations autour du film Numéro Deux de Jean-Luc Godard Organisé par Pascal Beausse et Pascale Cassagnau.

« Numéro deux, par son titre, indique un nouvel état de fait, un programme, des directions. Il ne s’agit pas tellement de faire un film plutôt qu’un autre, mais de faire les films possibles là où on est. Pour savoir là où on est, il faut commencer par regarder autour de soi. Et l’on commence par voir des éléments de société, des femmes, des hommes, des enfants, du travail, de la cuisine, des vieux, de la solitude, tout ça à des cadences quotidiennes. Etre près du public, c’est bien joli, nous n’y sommes pas encore arrivés mais, au moins, avec Numéro deux, nous en partons ; ces cadences quotidiennes, c’est lui, ce public, qui dans sa journée les invente. » (Jean-Luc Godard)

L’exposition Numéro trois qui s’est tenue au Centre de l’Image La Virreina à Barcelone dans l’été 2012 a été conçue comme une suite de variations et d’interprétations du film-essai de Jean-Luc Godard, Numéro deux, à partir d’oeuvres photographiques et vidéo de la collection du Centre national des arts plastiques du Ministère de la culture, mettant en perspective les thématiques profondes du film : les motifs du travail, des medias, de la privatisation de l’espace public et la publicisation de l’espace privé, entre l’usine et la maison, dont parle le film de Godard.

Les films d’Olivier Bohler et Céline Gailleurd et de Jordi Vidal, présentés à Beyrouth cet automne en même temps que le film de Godard constituent une extension du projet Numéro trois.

Pascale Cassagnau est docteur en histoire de l’art et critique d’art, Inspectrice générale de la création, responsable des fonds audiovisuels et nouveaux médias au Centre national des arts plastiques (Ministère de la culture).

Pascale Beausse est responsable des collections photographiques du Centre national des arts plastiques, Paris. Critique d’art et commissaire d’exposition, il enseigne l’histoire et la théorie de la photographie à la HEAD, Haute école d’art et de design, Genève.

Programme:

Jean-Luc Godard, le désordre exposé by Céline Gailleurd et Olivier Bohler. 2012, 65’, Couleur et Noir & Blanc, France /Suisse.

Synopsis: Paris, printemps 2012. André S. Labarthe part à la recherche d’une exposition achevée depuis six ans, « Voyage(s) en utopie », une installation réalisée par Jean-Luc Godard au Centre Pompidou en 2006. Comme dans un rêve, une nouvelle visite commence. Films, images d’archives, entretiens avec Jean-Luc Godard ressurgissent et proposent une nouvelle lecture de l’œuvre du cinéaste.

http://www.beirutartcenter.org

12899845721289984694l[1]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives