« THE INCREDIBLE ADVENTURES OF BORDER-CROSSERS », ONG KENG SEN, « ARCHIPEL SECRET » PALAIS DE TOKYO

BorderCrossersRehearse

The Incredible Adventures of Border-Crossers, une performance de Ong Keng Sen / Palais de Tokyo dans le cadre de l’exposition Archipel Secret 26 – 27 mars 2015 / Singapour en France, le festival, 26 mars – 30 juin 2015.

Arts visuels, théâtre, performance, musique, film et architecture, art de vivre – Singapour est à l’honneur en France. Le coup d’envoi de ces 3 mois de festival est marqué par le vernissage de l’exposition Archipel Secret au Palais de Tokyo et la performance fleuve du metteur en scène Ong Keng Sen, The Incredible Adventures of Border-Crossers.

Une multitude de surfaces de projection, une scène catwalk qui bifurque, des volumes tout en rondeurs et transparences, une installation musicale d’une terrible densité, des costumes fabuleux signés par un designer contemporain et surtout 22 performers, tous des border-crossers, dont le plus ancien est arrivé à Singapour il y a déjà 30 ans. C’est à partir de leurs histoires personnelles que l’artiste Ong Keng Sen crée une pièce visuelle et performative articulée en douze chapitres, d’une durée approximative d’une demi-heure chacun, qui évoquent différents aspects de la vie quotidienne. Un geste profondément politique sous-tend sa proposition. En effet, il n’est pas anodin d’inaugurer un festival qui célèbre également les 50 ans de l’indépendance de Singapour, avec un travail dédié aux border-crossers. Ancrée dans la vie quotidienne avec ses cycles immuables, la création s’offre telle une méditation en acte sur des questions aussi complexes que la mémoire, les frontières, l’histoire, la subjectivité, les circulations et leur possible corolaire, l’idée de post-nation.

Les tissus sont riches, les soies se drapent dans des couleurs chatoyantes, les parures sont lourdes qui couvrent les bras et les fronts, des fleurs sont attachées aux souliers. Ce régal de textures et fragrances pourrait très vite basculer du côté de l’exotique. La précision des gestes, la lenteur et la concentration, l’engagement physique contenu et constant qui contribue à installer une qualité de présence hypnotique, voici autant d’éléments qui plaident en faveur de cette proposition. Tout au long de ses six heures, The Incredible Adventures of Border-Crossers installe un rythme propre dont les respirations et les moments de veille sont ponctués par ce lancinant motif d’une pluie argentée qui envahit tous les écrans. Les nappes sonores de Kaffe Matthews orchestrent un lent débordement des énormes espaces du Palais de Tokyo. La matière musicale charrie dans ses épaisseurs une multitude de voix en perpétuel mouvement, suivi en live par l’artiste, qui s’attèle à puiser dans ce fond inestimable et à faire ressortir à la surface des éclats de subjectivité. Les 22 performers viennent chacun avec son histoire, ses sonorités, sa langue maternelle et son vécu dans la cité d’accueil. De subtils échos du passé s’infiltrent dans cette masse sonore vivante, entrent en résonance avec les photographies du Lee Brothers Studio, archives qui remontent au début du 20ème siècle.

Après cette première mondiale à Paris, la performance sera donnée à l’automne à Singapour dans le cadre du SIFA, dans les architectures fastueuses tout en miroirs et dentelles en acier d’une ancienne gare désaffectée.
La grande fosse de l’archipel malais constitue l’épicentre à partir duquel prolifère l’exposition Archipel Secret. Khairuddin Hori, curateur principal du National Heritage Board de Singapour, avant de devenir récemment directeur adjoint de la programmation artistique au Palais de Tokyo, défend le parti pris de montrer des artistes qui naviguent sous les radars du monde de l’art contemporain et cultivent des formes et pratiques singulières où l’héritage vernaculaire vient étoffer et détourner l’apprentissage occidental, dans des démarches profondément syncrétiques.

Smaranda Olcèse

Singapour en France, le festival est organisé par le National Heritage Board (Singapore), le National Art Council (Singapore) et l’Institut français. Pour toute la programmation : http://www.singapour-lefestival.com

bordercrosses1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives