JESPER JUST, « SERVITUDES », PALAIS DE TOKYO

jj_tp_still_may4-2

JESPER JUST : »Servitudes » / Palais de Tokyo, Paris / 24/06/2015 – 13/09/2015.

Jesper Just (né en 1974, vit à New York) présente à l’occasion de son exposition personnelle au Palais de Tokyo une nouvelle installation, composée de plusieurs vidéos, de musique et d’une intervention spatiale.

Dans son travail filmique Jesper Just associe les images, d’une qualité exceptionnelle, au son et à la musique. L’énigme vient perturber la narration et la tension créée laisse émerger la poésie. Jesper Just ne livre pas d’issue narrative, mais laisse le spectateur avec ses interrogations et ses émotions.

L’installation conçue pour la Galerie basse du Palais de Tokyo est composée d’une installation audiovisuelle et d’une vaste intervention spatiale qui transformera l’espace préexistant et le parcours du visiteur. Le One World Trade Center, gratte-ciel à la fois iconique et controversé, décor du film, devient comme dans la plupart des travaux de Jesper Just, un personnage en soi. Il a ici fonction de membre fantôme, symbole d’absence et de perte, mais constitue aussi le témoignage d’une résilience. Sa présence iconique apparait comme une prothèse au centre d’un horizon urbain modifié. Les films suivent deux personnages : une jeune fille qui n’apparaît pas comme un individu mais incarne les idéaux de jeunesse et de féminité véhiculés aujourd’hui, et une enfant handicapée. D’une vidéo à l’autre, les personnages se reflètent, s’opposent et interagissent, constituant un point de départ à l’exploration des concepts de capacitisme et d’autonomisation pour questionner ainsi les limites du corps et de l’individualité.

Jesper Just (né en 1974, vit à New York) est un artiste reconnu internationalement. Diplômé en 2003 de la Royal Danish Academy of Fine Arts, à Copenhagen, il a représenté le Danemark à la 55ème Biennale de Venise en 2013. Il a bénéficié de plusieurs expositions personnelles en Europe et aux Etats-Unis, parmi lesquelles « Jesper Just – Appearing / Intercourses », ARoS Aarhus Kunstmuseum, Danemark (29.05 – 19.10.2014). Le MAC/VAL (Vitry-sur-Seine) a organisé la première exposition personnelle de l’artiste en France en 2011. Il est représenté par la galerie Perrotin (Paris), James Cohan Gallery (New York) et Galleri Nicolai Wallner (Copenhagen).

Visuel : « Servitudes », 2015, installation vidéo et interventions architecturales / Multichanel video installation with architectural interventions. Courtesy de l’artiste, Galerie Perrotin et Anna Lena Films / Courtesy of the artist, Galerie Perrotin and Anne Lena Films

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives