PARUTION : BARBARA FORMIS, « GESTES À L’ŒUVRE », DE L’INCIDENCE

gina pane

PARUTION : BARBARA FORMIS dir. : GESTES À L’ŒUVRE (nouvelle édition augmentée) / De L’Incidence éditeur.

Que ce soit dans la vie quotidienne ou dans l’art, le geste se confronte toujours à l’œuvre dont il est le principe. Or que se passe-t-il quand le geste est œuvre ? Quand son « œuvrer » n’est plus réduit à un résultat objectif mais maintenu intact dans son état de « faire » ? Une ouverture sur une complexité théorique du geste et de ses possibilités chorégraphiques s’affirme. Les textes réunis dans ce recueil affirment la pertinence de l’idée de geste et en décrivent la méthode : l’intempestif, l’impersonnel, l’incidence.

Gestes à l’œuvre maintient les gestes dans leur caractère intrinsèquement pluriel : un geste se compose en effet d’une myriade de micro-gestes, d’une somme incalculable d’ajustements corporels qui viennent former imperceptiblement ce qui apparaît comme un geste, dont l’unité se révèle fragile et se dissout dans une infinitude potentielle de petits gestes. Ces essais permettent ainsi le croisement de différentes pratiques gestuelles dans le champ de l’art et de la théorie philosophique.

Quand le geste est œuvre, cette dernière ne disparaît pas pour autant : elle existe en tant que processus et expérience. Ainsi les différentes disciplines convoquées dans cet ouvrage (danse, peinture, cinéma, performances, sport, philosophie…) placent l’œuvre dans le geste et mettent le geste à l’œuvre. Voici donc ce qui constitue à la fois la problématique et le pari de cet ouvrage : rendre compte des gestes, de l’actualité tangible du faire et de l’identification possible entre le concept de geste et celui d’œuvre d’art.

Le geste est au programme de l’agrégation d’arts plastiques 2015-2018. Ce livre fait partie du corpus bibliographique.

BARBARA FORMIS
Docteure en philosophie, elle est Maître de conférences en Esthétique et Philosophie de l’art au département d’Arts plastiques et Sciences de l’art de l’Université Paris-1 Panthéon Sorbonne. Elle codirige avec Mélanie Perrier le Laboratoire du Geste, plateforme qui promeut la recherche, la diffusion et la création dans le champ des arts vivants. Parmi ses publications / Esthétique de la vie ordinaire (PUF, coll. « lignes d’art ») – Penser en corps. Soma-esthétique, art et philosophie (L’Harmattan, 2009).

LES CONTRIBUTEURS
avec la participation de Georges Didi-Huberman, Anne Boissière, Lorraine Duménil, Julie Perrin, Edwige Phitoussi, Fabian Goppelsröder, Christophe Kihm, Jacinto Lageira, Mélanie Perrier, Suzanne Liandrat-Guigues, Chantal Pontbriand, Sarah Troche et Michaël Sheringham.

0njp2Isbn : 978-2-918193-31-9 – 175 p. – 19 euros

(photo DR) : Gina Pane / copyright estate of the artist.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives