VENISE : ALBERT OEHLEN A PALAZZO GRASSI, « DANCING WITH MYSELF » A PUNTA DELLA DOGANA

Albert Oehlen à Palazzo Grassi, Venise – Du 8 avril 2018 au 6 janvier 2019 / Exposition « Dancing with Myself » à Punta della Dogana, Venise – Du 8 avril au 16 décembre 2018.

Palazzo Grassi accueille une exposition personnelle consacrée à l’artiste Albert Oehlen, tandis que Punta della Dogana présente « Dancing with Myself », une exposition collective d’œuvres de la Collection Pinault conçue en collaboration avec le Musée Folkwang d’Essen, Allemagne.

L’exposition « Cows by the Water » d’Albert Oehlen à Palazzo Grassi :
A partir du dimanche 8 avril, Palazzo Grassi présente « Cows by the Water », l’expositionpersonnelle consacrée à l’artiste Albert Oehlen (1954, Krefeld, Allemagne) qui s’inscrit dans lecadre du cycle des monographies d’artistes contemporains – inauguré en 2012 avec Urs Fischer suivi de Rudolf Stingel, Irving Penn, Martial Raysse, Sigmar Polke et Damien Hirst – et présentées en alternance avec des expositions thématiques conçues autour de la Collection Pinault.

L’exposition, dont le commissariat est assuré par Caroline Bourgeois, trace le parcours de l’artiste à travers une sélection de près de 85 œuvres, dont certaines peu connues du public, réalisées entre les années 1980 et aujourd’hui. Les œuvres présentées proviennent de la Collection Pinault ainsi que d’importantes collections privées et de musées internationaux. Le parcours de l’exposition, conçu en collaboration avec l’artiste pour les espaces de Palazzo Grassi, n’est pas chronologique mais suit un rythme syncopé entre les différents genres et périodes, révélant ainsi le rôle central joué par la musique dans la démarche de Albert Oehlen : véritable métaphore de sa méthode de travail, où la contamination et le rythme, l’improvisation et la répétition, la densité et l’harmonie des sons deviennent des gestes picturaux.

Bien que refusant d’être associé à un courant ou à un mouvement artistique spécifique, Albert Oehlen s’affirme comme l’un des artistes majeurs de la peinture contemporaine grâce à sa recherche en perpétuelle évolution consacrée au dépassement des limites formelles et à l’expérimentation, plus qu’au sujet de l’œuvre.
« Albert Oehlen est un artiste qui aime persévérer. Si les thèmes réapparaissent c’est pour les approfondir, tester son propre travail, les traiter autrement à chaque fois. » C’est ainsi que Caroline Bourgeois introduit le travail de l’artiste dans son texte publié dans le catalogue accompagnant l’exposition.

Dans son essai du catalogue, l’historien de l’art Jean-Pierre Criqui propose quant à lui, « ne seraitce que par hypothèse, de voir les œuvres de Albert Oehlen comme des territoires. De fait, les effets de frontière, de débordement, de réagencement y apparaissent innombrables. La loi secrète – jamais énoncée, sans cesse modifiée – qui préside à ces aménagements est celle du palimpseste, de la sédimentation, du feuilletage, très souvent aussi du brouillage. »

L’œuvre d’Albert Oehlen a déjà été mise à l’honneur dans des expositions présentées dans le monde entier – dont au Musée National de la Havane en 2017, au Cleveland Museum of Arts en 2016 de Cleveland, au New Museum de New York en 2015, au Kunstmuseum de Bonn en 2012 et au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris en 2009. L’exposition à Palazzo Grassi est à ce jour sa plus grande monographie en Italie.

L’exposition collective « Dancing with Myself » née de la collaboration entre la Collection Pinault et le Musée Folkwang de Essen rassemble environ 100 œuvres de la Collection Pinault – de Claude Cahun à LaToya Ruby Frazier, de Gilbert & George à Cindy Sherman, de Alighiero Boetti à Maurizio Cattelan – en dialogue avec un choix d’œuvres de la collection du Musée Folkwang, présentant 45 œuvres qui ne figuraient pas dans l’exposition de Essen. Commissariat : Martin Bethenod et Florian Ebner en collaboration avec le Musée Folkwang.

Image: Albert Oehlen, Ohne Titel

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN