VIVE LE SUJET ! (2) : « LAOUTESYEUXSEPOSENT » & « PETIT TRAFIC », DEUX EXCELLENTES FORMES COURTES

LAOUTESYEUXSEPOSENT - Johanny Bert -

75e FESTIVAL D’AVIGNON – LAOUTESYEUXSEPOSENT – Johanny Bert – PETIT TRAFIC – Loïc Touzé – VIVE LE SUJET ! série 2 – Jardin de la Vierge du Lycée St Joseph – 7,8,9-11,12,13/07/21 à 18h.

A l’heure du Pac à l’eau et d’une pose entre deux spectacles, le Jardin de Vierge du Lycée St Joseph est en ébullition avec le second programme de la série 1 de ce « Vive le sujet ! organisé par la SACD et le Festival d’Avignon.

LA VIE SANS LE VIVE !

Dès l’entrée, la table intrigue. C’est une reproduction à l’échelle de cette scène devenue mythique de ce petit lieu à l’abri des regards… Une grande surface plane, recouverte d’un tapis gris, un petit arbre – qui n’est pas un magnolia, à vue d’œil, mais l’idée est là ! – et la sacro-sainte Vierge, évidemment… Paisible jardin, oiseaux de toutes les formes qui se régalent d’y séjourner et, d’un seul coup, vaste tumulte… Un peu à l’image de plusieurs pièces de ce festival : un grand évènement, un cataclysme se produit qui vient casser la quiétude de l’endroit… La fumée jaillit, les branches sortent du sol et ce parfait endroit n’est que désolation et les deux marionnettistes Faustine Lancel et Johanny Bert vont faire surgir moult figures et faire rire avec cette course de souries, des natures et têtes de morts, bien entendu, le topic de l’auteur Johanny Bert : les poupées gonflables qui seront de charmants fantômes inoffensifs… Les marionnettes déterrent des femmes nues, en prennent soin… et ce message : « pourquoi nos corps devraient-ils s’arrêter à la frontière de l’amour ? », vaste question… L’ensemble est d’une finesse et d’une intelligence… avec de si petits objets, provoquer autant d’émotions et de sentiments justes. La musique de Thomas Quinart – qui à force de souffler sera la performance physique la plus remarquable, les autres la faisant cachés ! – apporte tout ce qu’il faut pour faire de cette courte pièce un pur moment de grâce, dans les jardins de la vierge, on en attendait pas moins…

LES CHAISES

Avec Petit trafic, Loïc Touzé, pantalon rose, T-shirt gris et chaussons blancs et ses acolytes, les danseurs David Marques et Johann Nölhes vont se livrer à un petit exercice de chaises, le type de variation qu’affectionne Loïc Touzé : faire avec trois fois rien, le tout dans un silence de cathédrale… Au bord de la pantomime parfois les deux danseurs vont s’essayer à toutes les hypothèses de chaises dans un rectangle, côté, face, etc… une forme de mélancolie coule du regard des deux compères… lorsque ça s’épuise (et parfois, avouons-le, ça tourne en rond) Loïc Touzé en rajoute une couche avec une chaise sur la tête ou une figure périlleuse… Un petit trafic bien dirigé qui vient clore un programme drôlement intéressant… à ne pas rater dans ce festival…

Emmanuel Serafini

Image : Làoùtesyeuxseposent, Johanny Bert, 2021 © Christophe Raynaud de Lage / Festival d’Avignon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives