FLAMENCO : Festival Viernes de Jerez

POUR MORAITO

L’un des plus réputés des festivals Flamenco de la péninsule se tient chaque vendredi du mois d’août à Jerez, berceau du Flamenco qui a vu naître les plus grands cantaores de l’histoire, dont le fameux Terremoto…

Aller aux Viernes, c’est un peu aller en pélerinage. On y croise les grands parmi les grands, ceux qui construisent pas à pas l’histoire de cet art. Et puis Jerez est une fête : sur chaque place, à chaque coin de rue, vous pouvez croiser un récital improvisé, ou une vraie juerga gitane. Ville blanche, Jerez étend ses quartiers flamencos -Santiago, San Juan- où ont grandi plusieurs générations de musiciens et de chanteurs. Moraito, grand accompagnateur des meilleurs, était de ceux-là. Il est mort à Cadiz le 11 août dernier, soit la veille d’un Viernes où chantait le maître jerezano Fernando de la Morena, non plus dans le fameux ciné en plein air Cineastoria, qui a vu défiler la crème du Flamenco depuis la genese de ce festival de très haut niveau, mais dans la cour de l’Alcazar. Un lieu tout aussi magique pour une soirée exceptionnelle, dédiée au merveilleux guitariste Moraito, trop tôt parti.

Marc Roudier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN