FRANCIS BACON : PREMIERE RETROSPECTIVE AU JAPON DE L’ARTISTE TRASH

_art-francis-bacon-autoportrait[1]

FRANCIS BACON : Exposition rétrospective au Japon / Musée National d’Art Moderne Tokyo / Toyota Municipal Museum of Art / Du 8 mars au 1er septembre 2013.

Le Musée National d’Art Moderne à Tokyo, le Toyota Municipal Museum of Art, et Nikkei Inc. s’associent pour une grande rétrospective Bacon, sobrement intitulée  »Francis Bacon » et éclatée sur plusieurs lieux en plusieurs périodes : le premier temps se déroulera en effet à Tokyo du 8 Mars au 26 mai 2013, puis se prolongera dès le 8 Juin à Toyota jusqu’au 1er Septembre 2013.

Prévue pour coïncider avec le 20e anniversaire de sa mort, cette première grande exposition présente près de 50 œuvres de l’artiste trash britannique dont 10 triptyques, le format privilégié de Bacon dans ses dernières périodes, format qui symbolise ainsi sa pratique artistique auprès du grand public.

Le concept de cette exposition japonaise est tout à fait original. Plus qu’une simple rétrospective, il prend également la forme d’une exposition thématique mettant l’accent sur le «corps», une obsession et un sujet récurrent dans l’oeuvre  de Bacon. Organisée en trois « chapitres » qui tentent de retracer les changements dans son style expressif, l’exposition développe ainsi la thématique au travers des oeuvres et séries d’oeuvres les plus significatives de l’artiste anglais.

Une dernière partie tente d’identifier les influences que Bacon avait -et a toujours- sur ses contemporains, sous la forme d’un épilogue. De cette façon, cette exposition, la première à se tenir non seulement au Japon mais aussi en Asie depuis la mort de Bacon, pourrait faire date, amenant le public japonais à appréhender cette oeuvre singulière « à domicile ».

Pour étayer cette opération, en plus des cinq œuvres conservées dans des collections au Japon, les organisateurs ont fait venir un corpus remarquable d’oeuvres importantes depuis les grandes collections du monde entier – notamment la Tate, le Museum of Modern Art (New York), le Hirshhorn Museum (Washington ), la succession de Francis Bacon, et la Fondation Rohm (Taiwan).

Alors que de nombreux musées à travers le monde ont organisé de multiples expositions Bacon depuis sa disparition, le Japon n’avait jamais proposé une telle exposition solo de son travail. Pourtant Bacon, aujourd’hui encore, continue de stimuler un grand nombre d’artistes et d’étudiants en Art au Japon, son influence n’ayant jamais faibli depuis. Il s’agit donc là d’un véritable événement pour les Tokyoïtes et pour tout le Japon, largement relayé par les médias et les institutions.

L.M.

francis-bacon-artist[1]

f0136251_123256[1]

PhotoBacon[1]

bacon_poster_1213

Visuels : 1/ Francis Bacon, Autoportrait 3,4/ oeuvres copyright succession Francis Bacon / ADAGP.

Comments
One Response to “FRANCIS BACON : PREMIERE RETROSPECTIVE AU JAPON DE L’ARTISTE TRASH”
  1. Bacon humainement discutable, artistiquement intouchable, très haut niveau émotionnel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN