PEEPING TOM’S DIGEST # 3, BEIRUT EN REVUE : discussions autour de la scène artistique libanaise contemporaine

Mounira al Solh - Husbands

PARUTION : PEEPING TOM’S DIGEST # 3 BEIRUT EN REVUE : discussions autour de la scène artistique libanaise contemporaine.

Après Berlin et Mexico, c’est autour de Beyrouth de s’écrire pour » Peeping Tom’s Digest ». Revue expérimentale, plateforme des scènes artistiques contemporaines, à la « périodicité capricieuse », « Peeping Tom’s Digest » inaugure son troisième numéro avec la farouche capitale libanaise. Parenthèse, bulle d’oxygène du Moyen-Orient dit-on, comment dialogue Beyrouth-artistique aujourd’hui ?

COVER Peeping Tom's Digest 3 Beirut En prenant le temps d’une démarche empirique, à rebours des couvertures médiatiques conventionnelles et survolantes, la revue est allée à la rencontre des artistes et acteurs de la scène artistique libanaise. À partir d’une résidence d’un mois et demie fin 2011, 46 citations informelles sont retenues pour convoquer Beyrouth. Entre autres citations : « l’état libanais n’exerce aucune censure de la production artistique libanaise locale », « l’archivisme est une maladie locale », « tandis que la génération précédente (active dans les années 90) n’avait pas de modèle, la nouvelle génération d’artistes ne s’est pas encore émancipée de ses prédécesseurs », « d’un point de vue étranger, il est facile de faire des amalgames au Liban » (…)

Délibérément sorties de leur contexte, de manière protocolaire, ces découpes de Beyrouth engagent alors une table ronde autour des enjeux artistiques en février 2012. La discussion se déplace à Ashkal Alwan, association et école d’art de Beyrouth, qui fera l’objet d’un film inclus dans ce dernier numéro. La revue papier ré-engage les questions politiques et artistiques du territoire libanais dans les sillons d’une parole ouverte car en crise. Parmi les participants et ceux qui ont contribué à Peeping Tom’s Digest, on retrouvera des artistes tels que Akram Zaatari, Rabih Mroué, Lamia Joreige, Mounira Al Solh, le cinéaste Ghassan Salheb, Etel Adnan… et bien d’autres à découvrir, rattachés à Beyrouth de près ou de plus loin.

Flora Moricet

Informations : 15 euros, 212 pages + dvd + poster, en anglais / En vente à Paris dès le 22 avril dans les librairies spécialisées et musées / Soirée de lancement samedi 20 avril 18h-21h, 8 rue Saint-Bon, 75004 Paris, métro Hôtel de ville/ Châtelet / http://www.peepingtomgalerie.com

Atfal Ahdath

Inferno George Awde

Visuels : 1/ © Mounira Al Solh, Dinosaurs, 2012 2/ La cover de Peeping Tom’s Digest 3/ © Aftal Ahdath. Excerpts from Take Me to This Place: I Want to do the memories, book published by Sharjah Art Foundation (SAF) in 2011. Courtesy of the artists.© Peeping Tom’s Digest 4/ © George Awde, Untitled, 2007, © Peeping Tom’s Digest

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

    Art Art Bruxelles Art New York Art Paris Art Venise Biennale de Venise Centre Pompidou Danse Festival d'Automne Festival d'Avignon Festivals La Biennale Musiques Palais de Tokyo Performance Photographie Théâtre Tribune
  • Archives