PEEPING TOM’S DIGEST # 3, BEIRUT EN REVUE : discussions autour de la scène artistique libanaise contemporaine

Mounira al Solh - Husbands

PARUTION : PEEPING TOM’S DIGEST # 3 BEIRUT EN REVUE : discussions autour de la scène artistique libanaise contemporaine.

Après Berlin et Mexico, c’est autour de Beyrouth de s’écrire pour » Peeping Tom’s Digest ». Revue expérimentale, plateforme des scènes artistiques contemporaines, à la « périodicité capricieuse », « Peeping Tom’s Digest » inaugure son troisième numéro avec la farouche capitale libanaise. Parenthèse, bulle d’oxygène du Moyen-Orient dit-on, comment dialogue Beyrouth-artistique aujourd’hui ?

COVER Peeping Tom's Digest 3 Beirut En prenant le temps d’une démarche empirique, à rebours des couvertures médiatiques conventionnelles et survolantes, la revue est allée à la rencontre des artistes et acteurs de la scène artistique libanaise. À partir d’une résidence d’un mois et demie fin 2011, 46 citations informelles sont retenues pour convoquer Beyrouth. Entre autres citations : « l’état libanais n’exerce aucune censure de la production artistique libanaise locale », « l’archivisme est une maladie locale », « tandis que la génération précédente (active dans les années 90) n’avait pas de modèle, la nouvelle génération d’artistes ne s’est pas encore émancipée de ses prédécesseurs », « d’un point de vue étranger, il est facile de faire des amalgames au Liban » (…)

Délibérément sorties de leur contexte, de manière protocolaire, ces découpes de Beyrouth engagent alors une table ronde autour des enjeux artistiques en février 2012. La discussion se déplace à Ashkal Alwan, association et école d’art de Beyrouth, qui fera l’objet d’un film inclus dans ce dernier numéro. La revue papier ré-engage les questions politiques et artistiques du territoire libanais dans les sillons d’une parole ouverte car en crise. Parmi les participants et ceux qui ont contribué à Peeping Tom’s Digest, on retrouvera des artistes tels que Akram Zaatari, Rabih Mroué, Lamia Joreige, Mounira Al Solh, le cinéaste Ghassan Salheb, Etel Adnan… et bien d’autres à découvrir, rattachés à Beyrouth de près ou de plus loin.

Flora Moricet

Informations : 15 euros, 212 pages + dvd + poster, en anglais / En vente à Paris dès le 22 avril dans les librairies spécialisées et musées / Soirée de lancement samedi 20 avril 18h-21h, 8 rue Saint-Bon, 75004 Paris, métro Hôtel de ville/ Châtelet / http://www.peepingtomgalerie.com

Atfal Ahdath

Inferno George Awde

Visuels : 1/ © Mounira Al Solh, Dinosaurs, 2012 2/ La cover de Peeping Tom’s Digest 3/ © Aftal Ahdath. Excerpts from Take Me to This Place: I Want to do the memories, book published by Sharjah Art Foundation (SAF) in 2011. Courtesy of the artists.© Peeping Tom’s Digest 4/ © George Awde, Untitled, 2007, © Peeping Tom’s Digest

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives