THE PYRE : CREATION DE GISELE VIENNE AU FESTIVAL MANiFESTE

pyre[1]

The Pyre : Gisèle Vienne / texte Denis Cooper / le 29 mai / Ircam-Centre Pompidou / Dans le cadre du festival ManiFeste du 29 mai au 30 juin 2013.

L’effroi et le trouble, l’animé mêlé à l’inerte, la perception piégée par l’hyper-réalisme, signent le monde de Gisèle Vienne, chorégraphe, plasticienne.

Sa nouvelle création The Pyre condense l’écriture abstraite, figurative, narrative, et pousse jusqu’à ses limites le rapport intense de Gisèle Vienne au texte de l’écrivain Dennis Cooper, collaborateur artistique depuis 2004. Une danseuse et un garçon, sous l’emprise d’un mutisme complet, évoluent dans une installation lumineuse qui évoquera les lumières urbaines contemporaines – la ville, la discothèque.

Au cours de cette partition musicale et chorégraphique, la narration transparaîtra peu à peu, celle d’un écrivain fictif aux prises avec sa mère défunte. Pour leur première collaboration avec l’Ircam, Gisèle Vienne, Peter Rehberg et Stephen O’Malley accentuent la vertigineuse sensation de profondeur visuelle par la spatialisation électronique. The Pyre, mille et une écritures de l’excès.

Conception, mise en scène, chorégraphie et scénographie Gisèle Vienne / Texte Dennis Cooper / Création musicale, interprétation et diffusion live KTL [Stephen O’Malley et Peter Rehberg]

http://manifeste2013.ircam.fr/

Anja Röttgerkamp dans The Pyre. © Gisèle Vienne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives