BRUXELLES : JOHAN MUYLE PRESENTE « INDIAN STUDIO » A LA CENTRALE

Indian-Studio(c)Johan-Muyle

EXPOSITION JOHAN MUYLE INDIAN STUDIO / Dans le cadre d’europalia.india / 07-11 2013 > 06-02 2014 / CENTRALE for contemporary art, Bruxelles.

En 1995, JOHAN MUYLE se rend pour la première fois en Inde à la rencontre de ‘Cine banners painters’. Inspiré par les peintures de grand format, il réalise, de 1995 à 2006, des installations monumentales qui seront montrées à Sao Paulo, Venise, Marseille, La Havane, Brighton,…

Depuis 2005, son travail s’enrichit d’une série de sculptures motorisées réalisées sur base d’objets rapportés de ses nombreux workshops à Chennai. L’exposition monographique INDIAN STUDIO donnera à voir une vingtaine d’oeuvres picturales et sculpturales dont la moitié a été réalisée dernièrement dans ses ateliers belge et indien.Une initiative de l’Echevinat de la Culture de la Ville de Bruxelles.

Johan MUYLE est né à Charleroi (B) en 1956, vit et travaille à Liège et à Bruxelles. En 1993, l’artiste quitte l’ambiance intimiste de son atelier pour se rendre au Congo (alors Zaïre) dans le but de rencontrer et de travailler avec des artistes et artisans locaux. Ses différents séjours sont marqués par la rencontre dartistes kinois tels que Chéri SAMBA (prolongée en Europe par divers entretiens destinés à une publication) et par la création dobjets fabriqués de manière artisanale par des enfants des rues de Kinshasa en collaboration avec lartiste. Ces éléments seront ultérieurement intégrés à des sculptures évoquant les différentes impressions rapportées de ces séjours africains (difficultés 
sous lère Mobutu, pillages, famine, sida).

Entre 1995 et 2006, Johan MUYLE se consacre à des commandes publiques de grande envergure. Il travaille à des installations qui sont composées de peintures monumentales animées réalisées avec la collaboration de Ciné Banners Painters du Tamil Nadu dans le sud-est de lInde. La fresque de 1600 M2 visible dans la gare du Nord de Bruxelles, uvre intitulée : I PROMISE YOU A MIRACLE (2003) est un témoin de cette collaboration avec les peintres affichistes indiens dont le savoir faire a aujourdhui quasiment disparu.

Depuis la fin de lannée 2004, Johan MUYLE a réactivé un travail de sculptures d’assemblage motorisées utilisant les nouvelles technologies composées d’objets récoltés lors de ces voyages ou commandés via internet. Ces oeuvres posent un regard critique singulier, poétiquement distancié sur la condition humaine, la radicalisation des religions, la disparition des utopies collectives et sur lactualité.Depuis 1991, Johan MUYLE consigne dans des cahiers les esquisses préparatoires à l’élaboration de ses objets et installations.

La singularité de luvre de lartiste alliant vanité, carnavalesque et humanisme en fait un héritier et un représentant de l’art belge comme en témoignent sa participation à l’exposition « La Belgique visionnaire » placée sous le commissariat d’Harald Szeeman au Palais des Beaux Arts de Bruxelles en 2005, sa présence dans l’exposition « A.B.C. – Art belge contemporain » au Fresnoy (F), commissariat de Dominique Païni en 2012 et l’acquisition de la linstallation monumentale « Het zwarte schaap — Hommage à James Ensor » par le Middelheim Museum d’Antwerpen en 2010.

CENTRALE for contemporary art Sainte-Catherine 44 – 1000 Bruxelles – http://www.centrale-art.behttp://www.europalia.be / T 32 2 279 64 44/52 – du mardi au dimanche de 10h30 à 18h00. Fermé lesjours fériés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives