VINCENT MACAIGNE : REPRISE DE « IDIOT » AU FESTIVAL D’AUTOMNE

newsletternews_image_620_X_243_379fc7f33862ac71c33185509c493d08

FESTIVAL D’AUTOMNE à Paris / Vincent Macaigne : Idiot ! parce que nous aurions dû nous aimer / d’après L’Idiot de Fiodor Dostoïevski / Théâtre de la Ville 1er au 12/10 / Nanterre-Amandiers 4 au 14/11/2014.

Vincent Macaigne -dont la devise d’INFERNO « Il n’y aura pas de miracles ici » est tirée de sa version restée fameuse de Hamlet « Au moins j’aurai laissé un beau cadavre », créée en 2011 pour le Festival d’Avignon, oeuvre exceptionnelle de puissance et de théâtre qui aura largement contribué à faire connaître le metteur en scène du grand public- reprend pour le 43e Festival d’Automne « Idiot », d’après Dostoïevski, pièce qu’il a créée en 2009. Une nouvelle version, donc, gageons plus allumée encore que l’originale…

Selon l’acteur et metteur en scène Vincent Macaigne, « L’Idiot est, quelque part, le chant du cygne d’une époque. En cela, c’est proche de ce que nous vivons actuellement. Il y a l’idée que ce que l’on a construit est en train de couler, la sensation que ce pour quoi on s’est battu est en train d’être détruit. »

Après sa première mise en scène du roman de Fiodor Dostoïevski en 2009, Macaigne en crée une nouvelle adaptation : « Je tiens énormément à ce texte, j’ai convaincu tout le monde, au forceps, de le reprendre ! Pour moi, c’est une sorte de manifeste. »

Découvrir le programme de salle du spectacle

Photo: Philippe Delacroix

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

    Art Art Bruxelles Art New York Art Paris Art Venise Biennale de Venise Centre Pompidou Danse Festival d'Automne Festival d'Avignon Festivals La Biennale Musiques Palais de Tokyo Performance Photographie Théâtre Tribune
  • Archives