LE FESTIVAL DE POESIE A LODEVE, « LES VOIX DE LA MEDITERRANEE », CONDAMNE

blaine lodève

Le Festival de poésie « Les voix de la méditerranée » à Lodève est condamné à disparaître, suite à une décision arbitraire et ubuesque de la municipalité et de son maire.

Ce festival qui existe depuis 17 ans, créé par la volonté des poètes, était devenu un phare pour la poésie d’ici et d’ailleurs dans l’été du Languedoc.

Par une décision absurde et inique, un des plus beaux festivals de poésie vivante de France est donc promis à une mort brutale.

Vous pouvez soutenir le comité du Festival et les poètes qui le font vivre en pétitionnant sur leur page Facebook ou sur Avaaz : https://www.facebook.com/pages/Sauvons-Le-Festival-Des-Voix-De-La-Mediterranee
https://secure.avaaz.org/fr/petition/au_plus_grand_nombre_de_citoyens_sauver_le_festival_de_poesie_Les_Voix_de_la_Mediterranee_a_Lodeve/?cpqoXib

COMMUNIQUES :

NOS VOIX EXISTENT
NOS VOIX RESONNENT

Aujourd’hui, nous venons d’apprendre que le célèbre Festival de Poésie Les VOIX de la Méditerranée de Lodève
va être supprimé après 17 ans d’existence.

Si ce festival participe grandement à la renommée et au rayonnement international de la ville, il amène ses habitants et de nombreuses associations partenaires du festival (écoles, collèges, lycées, secours populaires, maison des jeunes, etc…) à vivre tout au long de l’année tous types de rencontres et d’évènements culturels…

Et puis ce festival a une véritable cohérence avec Lodève. Cette ville a vécu de nombreux flux migratoires et sa population vit bien son métissage. Le festival des Voix y contribue grandement : pendant plusieurs jours habitants et festivaliers partagent leurs origines, leurs différences et leurs similitudes, les cours et les jardins s’ouvrent pour écouter ces langues de la Méditerranée, où la poésie permet des échanges conviviaux, fraternels et lumineux.

C’est enfin un festival important pour l’économie fragile de la ville. Commerces, hôtels, restaurants, libraire vivent alors un moment incontournable de leur viabilité économique. Or, le musée est fermé pour travaux pendant au moins 2 ans, le Salon des Artisans Créateurs risque de ne plus avoir lieu, la galerie Métiers d’art de la Grand Rue ferme…

La Communauté de communes du Lodévois et Larzac et la mairie de Lodève proposent en remplacement un événement culturel, sans poésie et sans poètes, tourné vers les arts vivants et au budget revu considérablement à la baisse, et s’ampute aussi des subventions liées aux métiers du livre.

Ce revirement politique de dernière minute, sans aucune concertation citoyenne, ne laisse apparaître aucun projet culturel cohérent, ni visionnaire.

Pourquoi remplacer un festival qui a du succès ?
Pourquoi lui retirer son âme – la poésie – sa singularité, sa force ?
Pourquoi supprimer un espace d’échange artistique tourné vers la Méditerranée où s’exprime des paroles libres, subversives, poétiques, laïques ?
C’est pour sa rareté que le public se déplace !

Tous les calculs possibles démontrant les manques à gagner d’un événement comme celui-ci ne pourront jamais se mesurer à la valeur symbolique inestimable que représente ce festival.

Nous, citoyens, artistes, habitants, poètes ne pouvons nous résoudre à la suppression du Festival des Voix de la Méditerranée en tant que festival de poésie venue de toute la Méditerranée.

Déjà 5000 personnes ont signé pour que le festival perdure. Et la mobilisation des citoyens et le large public du festival continue. ECOUTONS CES VOIX, CES VOIX EN LIBERTE, ELLES NOUS ELEVENT.

sauvonslesvoix@gmail.com

Communiqué de Julien Blaine :

S’être battu comme ça pour lui, pendant 15 ans :
pour ce festival.
S’être battu comme ça pour elles, pendant 15 ans :
pour ces Voix de la Méditerranée.

Mélange des origines culturelles et des disciplines culturelles de la poésie,
de la vie et des territoires,
des cultures et des connaissances,
des intelligences et des compréhensions
pour en arriver là, hui, aujourd’hui,
Hui, aujourd’hui, après ce début d’année ou plus que jamais nous avons besoin de ces mixages !
C’est une ignominie.
Une irresponsabilité !

Julien Blaine

Comments
2 Responses to “LE FESTIVAL DE POESIE A LODEVE, « LES VOIX DE LA MEDITERRANEE », CONDAMNE”
  1. Yves Kafka dit :

    « C’est ce bien, c’est ce beau asservis aux idées de propriété, de famille, de religion, de patrie, que nous combattons ensemble. Les poètes dignes de ce nom refusent, comme les prolétaires, d’être exploités. La poésie véritable est incluse dans tout ce qui ne se conforme pas à cette morale qui, pour maintenir son ordre, son prestige, ne sait construire que des banques, des casernes, des prisons, des églises, des bordels. La poésie véritable est incluse dans tout ce qui affranchit l’homme de ce bien épouvantable qui a le visage de la mort. Elle est aussi bien dans l’œuvre de Sade, de Marx ou de Picasso que dans celle de Rimbaud, de Lautréamont ou de Freud. […] Elle peut être aussi bien dans la froide nécessité, celle de connaître ou de mieux manger, que dans le goût du merveilleux. Depuis plus de cent ans, les poètes sont descendus des sommets sur lesquels ils se croyaient. Ils sont allés dans les rues, ils ont insulté leurs maîtres, ils n’ont plus de dieux, ils osent embrasser la beauté et l’amour sur la bouche, ils ont appris les chants de révolte de la foule malheureuse et, sans se rebuter, essaient de lui apprendre les leurs. » Paul Eluard (fragments conférence du 24/06/36 Exposition surréaliste de Londres).
    Yves Kafka

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] son festival d’été, « Les Estivales », sa principale vitrine. Les menaces pèsent sur Les Voix de la Méditerranée, un festival de poésie et de performance à Lodève. Des pétitions envahissent la […]



Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives