ADELINA VON FÜRSTENBERG PRIX MERET OPPENHEIM

Adelina Von Fürstenberg

LE GRAND PRIX SUISSE D’ART MERET OPPENHEIM 2016 VA À ADELINA VON FÜRSTENBERG.

Curatrice travaillant dans le monde entier, Adelina von Fürstenberg a fondé en 1974 le Centre d’Art Contemporain (Genève) qu’elle a dirigé jusqu’en 1989. La majeure partie de ses expositions étaient consacrées à l’art conceptuel, aux mouvements Fluxus et Arte Povera et à l’art performatif. En 1993, la 45e Biennale de Venise lui décerne une distinction pour son travail à l’école de curateurs « Le Magasin » (Grenoble), qu’elle a dirigé entre 1989 et 1994. En 2015, elle reçoit le Lion d’or de la meilleure participation nationale pour le Pavillon arménien
dont elle était curatrice à la 56e Biennale de Venise.

Adelina von Fürstenberg est une des premières curatrices suisses à avoir montré de l’intérêt pour l’art extra-européen. Elle a ainsi ouvert la voie à une approche multiculturelle ouverte aux questions sociales. Après l’exposition Dialogues of Peace qu’elle monte pour le 50e anniversaire de l’ONU à Genève, elle fonde l’ONG ART for The World qui entend encourager l’échange et le dialogues entre cultures et visions du monde différentes à travers le langage universel de l’art et du cinéma contemporains.

La curatrice et président de Art for the World recevra le prix le 13 juin 2016 à Bâle.

Photographie (C) Lionel Flusin

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN