BERLIN + CATHY BLISSON : « ZVIZDAL [CHERNOBYL,SO FAR – SO CLOSE] », LE 104 PARIS

zvi_beeld2

BERLIN [BART BAELE & YVES DEGRYSE] & CATHY BLISSON : ZVIZDAL [CHERNOBYL,SO FAR – SO CLOSE] – création 2016 – 30 novembre > 17 décembre 2016 20h sauf le dimanche à 17h – relâche du 5 au 9 et le 12 décembre.

C’est le portrait d’un couple vieillissant.
L’histoire d’un quart de siècle de solitude en zone contaminée.
La chronique d’un déclin annoncé.
Les dernières années d’un couple, la lente érosion d’un village, la fin d’un monde, la disparition
inéluctable d’un mode de (sur)vie.
Un dispositif théâtral pour un grand écran, deux caméras miniatures, trois maquettes giratoires,
quatre saisons ukrainiennes, cinq années de tournage.
Une rencontre avec Pétro et Nadia, 80 ans passés, restés vivre seuls dans un village évacué de la
région de Tchernobyl : Zvizdal, district de Naroditchi, région de Jitomir, Ukraine.
Une performance théâtrale multimédia, par le groupe BERLIN, avec Cathy Blisson.

En Ukraine, près d’un millier de personnes sont retournés vivre sur les territoires contaminés de la Zone Interdite qui ceinture la centrale nucléaire de Tchernobyl sur un rayon de 30 km. On les appelle les samosiols, littéralement, « ceux qui sont de retour ».

Pétro et Nadia, eux, ont refusé de partir.

Quand Cathy Blisson les rencontre en 2009, Pétro et Nadia sont, à 80 ans passés, les deux seuls habitants d’un village fantôme qui courrait jadis sur 4 kilomètres de long. Au lendemain de la catastrophe nucléaire qui bouleversait, dans la nuit du 26 au 27 avril 1986, la vie de centaines de milliers d’Ukrainiens, Russes, et Biélorusses, Zvizdal a été décrété impropre à la vie humaine. Zone d’évacuation obligatoire.

Un quart de siècle après l’accident de Tchernobyl, Pétro et Nadia sont toujours là, seuls, au cœur d’une forêt qui gagne du terrain. En compagnie d’un chien de garde, d’une vache émaciée, d’un cheval boiteux, et de quelques poules, ils vaquent aux affaires courantes, invoquent Staline et tous les saints, se traitent de vieux ou d’handicapé, rêvent de voir la zone repeuplée, et regardent le temps qui passe.

ZVIZDAL [CHERNOBYL, SO FAR – SO CLOSE] convoque sur un plateau les figures de Pétro et Nadia, filmés sur quatre saisons de 2011 à 2015. La chronique sur multi-écrans d’un monde hors du monde, où la terre qui vous a vu naître justifie bien un quart de siècle de solitude, surtout quand l’herbe est dite plus verte qu’ailleurs, et mourir synonyme de « rentrer à la maison ».

BERLIN est artiste associé au CENTQUATRE-PARIS.

zvi_beeld13

Images copyright Berlin 2016

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN